Dans la foulée de la faillite du groupe de mode FNG, maison mère de Brantano, vanHaren avait indiqué vouloir reprendre 43 magasins Brantano sur la centaine présents en Belgique. Une réouverture de ces enseignes sauvées avait été envisagée le 1er octobre. Elle a été repoussée au 1er février afin de permettre au nouveau propriétaire d'effectuer la reconversion des magasins "et de former le personnel de manière professionnelle, aux normes et valeurs de l'entreprise".

La chaîne néerlandaise promet de reprendre autant de travailleurs Brantano que possible. Des discussions vont avoir lieu ces prochaines semaines avec les syndicats.

"Nous sommes conscients que c'est une période pénible pour les employés de Brantano, après un printemps déjà très difficile et incertain", commente vanHaren dans un communiqué.

La localisation précise des magasins repris n'est pas encore connue et on ignore aussi le nombre de personnes qui garderont leur emploi. Les syndicats ne disposent pas d'autres informations. Ils avaient indiqué il y a quelques jours que les enseignes reprises se trouvaient toutes en Flandre.

vanHaren dispose de 143 magasins aux Pays-Bas alors que sa maison mère allemande Deichmann est active dans 31 pays et domine, selon elle, le commerce de détail de la chaussure en Europe.

Dans la foulée de la faillite du groupe de mode FNG, maison mère de Brantano, vanHaren avait indiqué vouloir reprendre 43 magasins Brantano sur la centaine présents en Belgique. Une réouverture de ces enseignes sauvées avait été envisagée le 1er octobre. Elle a été repoussée au 1er février afin de permettre au nouveau propriétaire d'effectuer la reconversion des magasins "et de former le personnel de manière professionnelle, aux normes et valeurs de l'entreprise". La chaîne néerlandaise promet de reprendre autant de travailleurs Brantano que possible. Des discussions vont avoir lieu ces prochaines semaines avec les syndicats. "Nous sommes conscients que c'est une période pénible pour les employés de Brantano, après un printemps déjà très difficile et incertain", commente vanHaren dans un communiqué. La localisation précise des magasins repris n'est pas encore connue et on ignore aussi le nombre de personnes qui garderont leur emploi. Les syndicats ne disposent pas d'autres informations. Ils avaient indiqué il y a quelques jours que les enseignes reprises se trouvaient toutes en Flandre. vanHaren dispose de 143 magasins aux Pays-Bas alors que sa maison mère allemande Deichmann est active dans 31 pays et domine, selon elle, le commerce de détail de la chaussure en Europe.