Sur les 5.087 travailleurs concernés par une annonce d'intention de procéder à un licenciement collectif, 812 étaient occupés à Bruxelles, 2.879 en Flandre et 1.396 en Wallonie.

Le secteur le plus lourdement touché au niveau de l'emploi est celui de la transformation du métal (Bekaert, Nexans, Munters, ...), avec 1.533 jobs menacés, soit plus du tiers du total.

NLMK Clabecq, avec 290 emplois menacés, représente l'annonce la plus importante de l'année.

Sur les 12 derniers mois, 65 procédures ont été finalisées. Celles-ci ont permis de sauver 215 jobs qui étaient menacés, soit 4,7%.

Sur les 5.087 travailleurs concernés par une annonce d'intention de procéder à un licenciement collectif, 812 étaient occupés à Bruxelles, 2.879 en Flandre et 1.396 en Wallonie. Le secteur le plus lourdement touché au niveau de l'emploi est celui de la transformation du métal (Bekaert, Nexans, Munters, ...), avec 1.533 jobs menacés, soit plus du tiers du total. NLMK Clabecq, avec 290 emplois menacés, représente l'annonce la plus importante de l'année. Sur les 12 derniers mois, 65 procédures ont été finalisées. Celles-ci ont permis de sauver 215 jobs qui étaient menacés, soit 4,7%.