Les indépendantes prennent leur pension plus tard que les indépendants

07/03/17 à 10:58 - Mise à jour à 10:58

Source: Belga

En 2016, les femmes indépendantes ont pris leur pension à l'âge moyen de 64,65 ans, contre 63,84 ans pour les hommes indépendants, rapporte mardi le syndicat neutre pour indépendants (SNI) sur base de chiffres de l'Inasti.

Les indépendantes prennent leur pension plus tard que les indépendants

© Getty Images/iStockphoto

Ce constat, récurrent depuis plusieurs années, est dû à plusieurs facteurs, selon le SNI. "En premier lieu, la condition de carrière pour ouvrir le droit à la prépension. En 2016, il était possible de la prendre à 60 ans après une carrière professionnelle de 43 ans, à 61 ans pour une carrière professionnelle de 41 ans et à 62 ans pour une carrière professionnelle de 40 ans. De ces femmes qui prennent leur pension, une partie a mis sa carrière professionnelle entre parenthèses pour pouvoir s'occuper des enfants. Cela justifie la nécessité de travailler plus longtemps pour bénéficier d'une pension suffisante", explique le SNI dans un communiqué.

Autre explication: les indépendantes sont plus souvent actives dans des secteurs (soins de beauté, petit commerce et professions libérales) moins éprouvants physiquement que les hommes indépendants, plus souvent actifs dans des secteurs comme la construction, le transport, la mécanique automobile.

Enfin, des revenus moindres pour les femmes indépendantes les obligent à rester plus longtemps au travail. "En moyenne, en 2015, les indépendantes ont gagné 15.796 euros par an. Leurs homologues masculins ont gagné en moyenne 54% en plus, soit 24.273 euros par an. Il va de soi que la personne qui gagne un salaire moins élevé restera au travail plus longtemps pour après pouvoir profiter un maximum de ses vieux jours", commente encore le SNI.

Nos partenaires