En dix ans, les femmes diplômées en finances ont acquis plus de chances de faire carrière en entreprise. C'est ce qui apparaît dans l'enquête dirigée par Robert Half. Le bureau de recrutement a interrogé deux cents directeurs financiers en Belgique. Près de 6 personnes interrogées sur dix (59%) disent que les femmes ont 'légèrement plus' (46%) ou 'significativement plus' (13%) de chances de grimper dans la hiérarchie en finances ou en comptabilité.

La Belgique suit la tendance européenne dans ce domaine. En Suisse (69%) et en Allemagne (66%), la plupart des directeurs financiers sont convaincus que les femmes ont la possibilité de bâtir une carrière dans le département financier. En France et en Italie, ce pourcentage est de 51%.

Les femmes doivent saisir leurs chances

Une formation financière augmente aussi les chances des femmes de grimper jusqu'au top de l'entreprise. La grande majorité des directeurs financiers interrogés est d'avis que les femmes dotées d'une formation financière ont plus de chances d'obtenir une fonction au sein du conseil d'administration (93%) ou en tant que CEO (91%).

"Le gouffrede carrièreentre hommes et femmesdans leslieux de travaildiminue, mais il continue à exister", explique cependant Frédérique Bruggeman, managing director chez Robert Half Belux. D'après elle, il est important que les femmes fassent connaître leurs réalisations et qu'elles se positionnent clairement dans l'entreprise. "Il est non seulement important pour les femmes de repérer les opportunités, mais il faut surtout qu'elles les saisissent."

En dix ans, les femmes diplômées en finances ont acquis plus de chances de faire carrière en entreprise. C'est ce qui apparaît dans l'enquête dirigée par Robert Half. Le bureau de recrutement a interrogé deux cents directeurs financiers en Belgique. Près de 6 personnes interrogées sur dix (59%) disent que les femmes ont 'légèrement plus' (46%) ou 'significativement plus' (13%) de chances de grimper dans la hiérarchie en finances ou en comptabilité.La Belgique suit la tendance européenne dans ce domaine. En Suisse (69%) et en Allemagne (66%), la plupart des directeurs financiers sont convaincus que les femmes ont la possibilité de bâtir une carrière dans le département financier. En France et en Italie, ce pourcentage est de 51%.Une formation financière augmente aussi les chances des femmes de grimper jusqu'au top de l'entreprise. La grande majorité des directeurs financiers interrogés est d'avis que les femmes dotées d'une formation financière ont plus de chances d'obtenir une fonction au sein du conseil d'administration (93%) ou en tant que CEO (91%)."Le gouffrede carrièreentre hommes et femmesdans leslieux de travaildiminue, mais il continue à exister", explique cependant Frédérique Bruggeman, managing director chez Robert Half Belux. D'après elle, il est important que les femmes fassent connaître leurs réalisations et qu'elles se positionnent clairement dans l'entreprise. "Il est non seulement important pour les femmes de repérer les opportunités, mais il faut surtout qu'elles les saisissent."