C'est ce que confirme " Super Pumped ", un livre sorti cette semaine aux Etats-Unis, signé Mike Isaac, journaliste technologique au New York Times, qui retrace l'aventure Uber et le parcours de Travis Kalanick à la tête de la plateforme de transport jusqu'en 2017, date à laquelle il a été prié de quitter l'entreprise. La thèse de l'auteur est que ce n'est pas en dépit d'un non-respect des règles éthiques et de la parole donnée, mais précisément parce qu'il les a enfreintes qu'Uber est devenu ce qu'il est.
...