Les émotions, c'est du boulot! Ou comment tenir compte de l'intelligence émotionnelle lors du recrutement

08/11/18 à 14:31 - Mise à jour à 14:32
Du Trends-Tendances du 01/11/18

Parier sur l'intelligence émotionnelle de son personnel pour réussir les mutations en cours, toutes les sociétés en parlent. Mais le "savoir-être" ne s'y impose que lentement comme compétence prioritaire. Pourtant, la "vague émotionnelle" ne peut que s'étendre. Voici pourquoi.

C'est sûr, tôt ou tard, l'intelligence émotionnelle (I.E.) va faire des étincelles. Cette aptitude à bien gérer ses émotions et à reconnaître avec empathie celles de ses collègues est encensée comme clé de voûte de la vie et du succès des entreprises de demain. Des RH aux managers en passant par les recruteurs, tout le monde en parle... Mais, au-delà des mots, quelle place réservent vraiment nos entreprises à cette nouvelle philosophie d'organisation du travail focalisée sur l'humain ?
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires