Les Belges réservent actuellement davantage de vacances au soleil qu'à la neige pour le congé de détente, selon le constat effectué par le tour-opérateur Neckermann. Du côté de Tui, on souligne que les réservations en dernière minute ont le vent en poupe, y compris pour les sports d'hiver, où il y a encore des disponibilités, contrairement aux années précédentes.

En raison des nombreux changements de réglementation concernant les exigences en matière de vaccination, qui font que les jeunes, entre autres, risquent de ne pas pouvoir profiter de vacances au ski, les familles belges optent actuellement pour une destination où la réglementation est claire et stable, analyse Neckermann. Conséquence: il y a beaucoup moins de réservations pour les sports d'hiver pendant le congé de détente alors qu'avant la crise sanitaire, ces vacances représentaient environ la moitié des réservations de la saison hivernale.

Actuellement, seulement 14% des réservations pour les prochaines vacances de Carnaval sont pour la neige, illustre ainsi le tour-opérateur. Tout bénéfice pour les destinations soleil en Espagne (28% des réservations, avec un intérêt particulier pour les Canaries) ou en Égypte (23%), des pays où la réglementation Covid est claire et stable. Nouveau venu, Dubaï (Émirats arabes unis) se hisse immédiatement à la troisième place des destinations les plus prisées pour cet hiver, et devance la République dominicaine.

Encore des disponibilités pour les sports d'hiver

Cela signifie également qu'il y a encore des disponibilités pour les vacances à la neige, contrairement aux années précédentes, pointe-t-on chez Tui, qui constate des réservations en hausse pour ce type de séjour. Même constat du côté de Neckermann, selon qui il est possible de faire des bonnes affaires de dernière minute, étant donné la faiblesse de la demande internationale de vacances à la neige et le fait que les vacances belges de Carnaval ne coïncident pas toujours avec celles des pays voisins.

Contrairement aux vacances d'été, où les réservations battent déjà leur plein, les gens semblent en effet vouloir attendre le dernier moment pour réserver en raison de la situation actuellement incertaine concernant les éventuelles restrictions de voyage, notent encore les deux tour-opérateurs.

Chez Tui, on indique encore que ce phénomène donne lieu à d'importants chiffres de réservation pour le congé de détente et semble vouloir se répéter pour les vacances de printemps (Pâques).

Les Belges réservent actuellement davantage de vacances au soleil qu'à la neige pour le congé de détente, selon le constat effectué par le tour-opérateur Neckermann. Du côté de Tui, on souligne que les réservations en dernière minute ont le vent en poupe, y compris pour les sports d'hiver, où il y a encore des disponibilités, contrairement aux années précédentes.En raison des nombreux changements de réglementation concernant les exigences en matière de vaccination, qui font que les jeunes, entre autres, risquent de ne pas pouvoir profiter de vacances au ski, les familles belges optent actuellement pour une destination où la réglementation est claire et stable, analyse Neckermann. Conséquence: il y a beaucoup moins de réservations pour les sports d'hiver pendant le congé de détente alors qu'avant la crise sanitaire, ces vacances représentaient environ la moitié des réservations de la saison hivernale. Actuellement, seulement 14% des réservations pour les prochaines vacances de Carnaval sont pour la neige, illustre ainsi le tour-opérateur. Tout bénéfice pour les destinations soleil en Espagne (28% des réservations, avec un intérêt particulier pour les Canaries) ou en Égypte (23%), des pays où la réglementation Covid est claire et stable. Nouveau venu, Dubaï (Émirats arabes unis) se hisse immédiatement à la troisième place des destinations les plus prisées pour cet hiver, et devance la République dominicaine.Encore des disponibilités pour les sports d'hiver Cela signifie également qu'il y a encore des disponibilités pour les vacances à la neige, contrairement aux années précédentes, pointe-t-on chez Tui, qui constate des réservations en hausse pour ce type de séjour. Même constat du côté de Neckermann, selon qui il est possible de faire des bonnes affaires de dernière minute, étant donné la faiblesse de la demande internationale de vacances à la neige et le fait que les vacances belges de Carnaval ne coïncident pas toujours avec celles des pays voisins. Contrairement aux vacances d'été, où les réservations battent déjà leur plein, les gens semblent en effet vouloir attendre le dernier moment pour réserver en raison de la situation actuellement incertaine concernant les éventuelles restrictions de voyage, notent encore les deux tour-opérateurs. Chez Tui, on indique encore que ce phénomène donne lieu à d'importants chiffres de réservation pour le congé de détente et semble vouloir se répéter pour les vacances de printemps (Pâques).