Selon le porte-parole de TUI Belgique, la répartition des suppressions d'emplois n'est pas encore connue car un groupe de travail doit se pencher sur la question. "Il n'y a donc encore rien de décidé."

En Belgique, quelque 2.300 personnes travaillent pour le tour-opérateur.

Le secteur du tourisme est l'un des plus touchés par la crise sanitaire due au coronavirus. En Belgique, TUI ne prévoit pas de reprendre ses vols vers l'étranger avant le 18 juin au plus tôt, sous réserve du feu vert des autorités belges et de celles des pays concernés.

Selon le porte-parole de TUI Belgique, la répartition des suppressions d'emplois n'est pas encore connue car un groupe de travail doit se pencher sur la question. "Il n'y a donc encore rien de décidé." En Belgique, quelque 2.300 personnes travaillent pour le tour-opérateur. Le secteur du tourisme est l'un des plus touchés par la crise sanitaire due au coronavirus. En Belgique, TUI ne prévoit pas de reprendre ses vols vers l'étranger avant le 18 juin au plus tôt, sous réserve du feu vert des autorités belges et de celles des pays concernés.