En août, la vente de billets était 75% inférieure à la même période l'an dernier, selon IATA. Il s'agit d'une légère reprise par rapport à juillet où la demande était inférieure de 80% par rapport à juillet 2019.

Cependant, "une reprise de la demande internationale est pratiquement inexistante et les marchés intérieurs en Australie et au Japon se sont détériorés en raison de nouvelles épidémies et des restrictions de voyage", a déclaré le directeur général de l'IATA, Alexandre de Juniac dans un communiqué.

"Il y a quelques mois, nous pensions à une baisse de la demande de 63% sur l'année mais nous attendons un recul de 66%". La demande de vols de fret était inférieure de 12,6% en août à celle de douze mois auparavant. C'est une amélioration modeste par rapport à juillet, où il y avait alors une baisse de 14%.

En août, la vente de billets était 75% inférieure à la même période l'an dernier, selon IATA. Il s'agit d'une légère reprise par rapport à juillet où la demande était inférieure de 80% par rapport à juillet 2019. Cependant, "une reprise de la demande internationale est pratiquement inexistante et les marchés intérieurs en Australie et au Japon se sont détériorés en raison de nouvelles épidémies et des restrictions de voyage", a déclaré le directeur général de l'IATA, Alexandre de Juniac dans un communiqué. "Il y a quelques mois, nous pensions à une baisse de la demande de 63% sur l'année mais nous attendons un recul de 66%". La demande de vols de fret était inférieure de 12,6% en août à celle de douze mois auparavant. C'est une amélioration modeste par rapport à juillet, où il y avait alors une baisse de 14%.