Sur le marché de la nouvelle construction, les pires années semblent être passées, mais il y a encore trop peu de mouvement pour parler d'une réelle reprise, estime l'UWA. Quarante-six pour cent des architectes wallons s'attendent à une situation stagnante pour 2017.

Sur le marché de la rénovation, 57% des architectes wallons prévoient la même stagnation que l'année passée. Dans la rénovation, 47% des professionnels du sud du pays estiment qu'il n'y a pas assez de travail. L'embellie attendue n'est donc toujours pas présente, déplore l'Union. La reprise semble par ailleurs plus lente en Wallonie.

Celle-ci constate également que le budget pour une nouvelle construction de maison unifamiliale a davantage augmenté ces dernières années, à 276.537 euros en moyenne en Wallonie, où 55% des architectes n'ont qu'un à cinq projets de maison d'habitation par an. Au total, 1.142 architectes ont participé à l'enquête, entre fin janvier et début février.

Sur le marché de la nouvelle construction, les pires années semblent être passées, mais il y a encore trop peu de mouvement pour parler d'une réelle reprise, estime l'UWA. Quarante-six pour cent des architectes wallons s'attendent à une situation stagnante pour 2017. Sur le marché de la rénovation, 57% des architectes wallons prévoient la même stagnation que l'année passée. Dans la rénovation, 47% des professionnels du sud du pays estiment qu'il n'y a pas assez de travail. L'embellie attendue n'est donc toujours pas présente, déplore l'Union. La reprise semble par ailleurs plus lente en Wallonie. Celle-ci constate également que le budget pour une nouvelle construction de maison unifamiliale a davantage augmenté ces dernières années, à 276.537 euros en moyenne en Wallonie, où 55% des architectes n'ont qu'un à cinq projets de maison d'habitation par an. Au total, 1.142 architectes ont participé à l'enquête, entre fin janvier et début février.