Un baromètre corona en code rouge, comme c'est le cas actuellement, prévoit une obligation de télétravail, avec la possibilité d'un jour de retour maximum.

Le Voka estime toutefois que des assouplissements sont possibles maintenant que le pic d'infections de la cinquième vague semble avoir été atteint. L'organisation patronale souligne que d'autres pays européens ont supprimé l'obligation de télétravail.

"La Belgique a l'obligation de télétravail la plus stricte d'Europe", affirme le patron du Voka, Hans Maertens, pour qui il est temps de faire montre de souplesse. "Le télétravail restera d'une manière ou d'une autre dans l'organisation du travail mais plaçons la responsabilité au niveau des entreprises et abandonnons l'obligation."

Un baromètre corona en code rouge, comme c'est le cas actuellement, prévoit une obligation de télétravail, avec la possibilité d'un jour de retour maximum. Le Voka estime toutefois que des assouplissements sont possibles maintenant que le pic d'infections de la cinquième vague semble avoir été atteint. L'organisation patronale souligne que d'autres pays européens ont supprimé l'obligation de télétravail. "La Belgique a l'obligation de télétravail la plus stricte d'Europe", affirme le patron du Voka, Hans Maertens, pour qui il est temps de faire montre de souplesse. "Le télétravail restera d'une manière ou d'une autre dans l'organisation du travail mais plaçons la responsabilité au niveau des entreprises et abandonnons l'obligation."