Pour éviter que les compagnies low cost ne s'engouffrent dans ces liaisons, l'Etat français veut purement et simp...

Pour éviter que les compagnies low cost ne s'engouffrent dans ces liaisons, l'Etat français veut purement et simplement les interdire pour tout le monde. Il travaille à un cadre juridique strict qui empêcherait tout recours, d'autant qu'à l'avenir, cette interdiction pourrait monter à 4 h. La France se base sur un article du règlement européen qui permet, pour des raisons environnementales, de limiter ou de refuser des droits de trafic si d'autres modes de transport existent. Un article qui trouve sa source dans des vols cargo belges entre Charleroi et Liège...