Electrolux souhaite ainsi réduire ses dépenses de quelque 500 millions de couronnes suédoises, soit environ 47 millions d'euros par an, à partir de 2022. Cela s'ajoute à d'autres mesures déjà annoncées de réductions de coûts et à la fermeture d'une usine aux Etats-Unis. La moitié des suppressions de postes devraient toucher des emplois administratifs, la seconde moitié concernera une usine hongroise, où l'automatisation sera davantage poussée, au détriment de l'emploi. Enfin, Electrolux ne fabriquera plus d'aspirateurs mais en externalisera la fabrication.