L'usine qui construira l'"Ouverture", une sorte de successeur du Concorde, sera fabriquée à Greensboro au Piedmont Triad International Airport. D'ici 2030, 1.750 personnes devraient y travailleur, selon Boom.

L'entreprise va investir plus de 500 millions de dollars dans l'usine et a reçu un soutien financier de plus de 200 millions de dollars de la Caroline du nord.

L'"Ouverture" pourra transporter jusqu'à 88 personnes à Mach 1,7, soit environ deux fois la vitesse de l'avion le plus rapide actuel. Il volera entièrement au carburant durable. L'avion pourra relier New York à Londres en 3h30.

Boom espère avoir construit son premier avion d'ici 2025 et commencer à le tester l'année suivante. Il devrait transporter des passagers pour la première fois en 2029. La start-up a déjà attiré l'attention de compagnies aériennes établies, telles que United Airlines et Japan Airlines. Toutes deux ont investi dans Boom.

L'usine qui construira l'"Ouverture", une sorte de successeur du Concorde, sera fabriquée à Greensboro au Piedmont Triad International Airport. D'ici 2030, 1.750 personnes devraient y travailleur, selon Boom. L'entreprise va investir plus de 500 millions de dollars dans l'usine et a reçu un soutien financier de plus de 200 millions de dollars de la Caroline du nord. L'"Ouverture" pourra transporter jusqu'à 88 personnes à Mach 1,7, soit environ deux fois la vitesse de l'avion le plus rapide actuel. Il volera entièrement au carburant durable. L'avion pourra relier New York à Londres en 3h30. Boom espère avoir construit son premier avion d'ici 2025 et commencer à le tester l'année suivante. Il devrait transporter des passagers pour la première fois en 2029. La start-up a déjà attiré l'attention de compagnies aériennes établies, telles que United Airlines et Japan Airlines. Toutes deux ont investi dans Boom.