Tous nos lecteurs le savent bien. Quand quelque chose est gratuit, c'est que nous sommes le produit. C'est le cas avec les réseaux sociaux mais aussi avec les sites web de journaux ou les chaines de télévision.

Tous ces acteurs vendent leur espace et leur temps d'antenne à des annonceurs qui l'utilisent pour nous inciter à acheter des produits ou des services.

J'ai presque envie de dire que c'est déjà vieux comme le monde, et aujourd'hui, avec les réseaux sociaux, même les politiques essaient d'en profiter pour nous influencer.

Mais de là à utiliser ces techniques pour influencer son conjoint, des amis ou des collègues de bureau, c'est un pas qui n'avait pas encore été franchi. Selon Le Figaro, aux Etats-Unis, ils n'ont pas froid aux yeux et n'ont pas les mêmes états d'âme que nous. Une start-up américaine nommée The Spinner propose aux consommateurs d'utiliser les stratégies de marketing ciblées qu'utilisent les marques pour influencer nos proches.

Concrètement, cela veut dire que si nous souhaitons que notre copain ou copine nous demande en mariage, cette entreprise américaine The Spinner va nous aider à l'influencer.

Comment ? The Spinner fournit un lien d'apparence inoffensif à transférer à notre "cible", c'est-à-dire à notre copain ou notre copine. Mais ce lien est en réalité truffé de petits bouts de code informatique - des cookies - qui permettent de pister la cible.

Une fois que le smartphone de notre cible est piégé, la société américaine The Spinner s'engage à envoyer des insertions publicitaires ciblées, précise Le Figaro.

Une start-up américaine propose aux consommateurs d'utiliser les stratégies de marketing ciblées qu'utilisent les marques pour influencer nos proches.

Par exemple, si nous souhaitons que notre copain nous passe la bague au doigt, le copain en question verra des articles du genre "5 bonnes raisons de demander sa copine en mariage" ou "Voici les choses à ne pas faire en cas de demande de mariage".

Bon, ici, j'évoque le cas du mariage, mais cette société américaine peut aussi nous aider à influencer notre conjoint à... divorcer, ou à arrêter de fumer, d'arrêter de manger de la viande,... Toutes les manipulations sont possibles ou presque. Y compris influencer non pas son copain ou son conjoint mais un collègue de bureau que nous trouvons particulièrement horripilant. On peut par exemple lui suggérer de démissionner ou de postuler à un autre poste. Tout cela subtilement, via des articles suggestifs qui arrivent comme par enchantement sur son fil Facebook. S'il le faut, on lui expliquera même comment rédiger son nouveau CV !

Bref, vous l'avez compris, la start-up The Spinner propose aux internautes américains de manipuler nos proches et nos collègues de bureau, ni plus ni moins.

En Europe, Le Figaro nous rassure en nous rappelant que nous sommes en principe protégés contre ce genre de manipulation depuis que le RGPD est en vigueur, mais il n'empêche, cela confirme ce que tous les spécialistes nous disent et redisent à longueur de journée : pour éviter le matraquage publicitaire et la manipulation, l'idéal, c'est l'anonymat. A l'heure où les choses vont aujourd'hui, s'offrir un quart d'heure d'anonymat sera bientôt un luxe.