La Commission européenne a proposé mercredi après-midi un "certificat numérique vert", un certificat de vaccination qui devrait permettre de voyager en toute sécurité dans l'Union européenne l'été prochain. La Commission espère que les États membres et le Parlement européen l'adopteront rapidement afin qu'il puisse être utilisé dès le mois de juin. Une bonne nouvelle, selon les associations de compagnies aériennes (telles que l'Iata et Airlines for Europe) et les aéroports (ACI Europe).

"Ces certificats sont un outil essentiel pour permettre la relance sûre et efficace des voyages et du tourisme en Europe", commentent-ils dans un communiqué de presse. Aéroports et compagnies aériennes appellent les États membres de l'UE à commencer dès que possible les préparatifs pour la mise en oeuvre du certificat de vaccination, afin qu'il soit opérationnel pour le pic des voyages de l'été. Il faut cependant en faire plus, ajoute dans la foulée l'industrie aéronautique européenne. Il est urgent d'établir une feuille de route comportant des conditions, des critères et un calendrier possible pour l'assouplissement et la levée des restrictions de voyage, souligne-t-elle.

Lire aussi: Passeport vaccinal, pour ou contre? Avantages, inconvénients et dangers d'un "permis de circuler" (débat)

Cela inclut également une politique de test uniforme. Tant que cela n'est pas en place, "des centaines de milliers d'entreprises de voyage et de tourisme à travers l'Europe, et leurs employés, restent dans l'incertitude quant aux perspectives de redémarrage et à leur planification", affirment les associations.

"Et cela empêche également les Européens de prévoir des réunions de famille, des voyages d'affaires ou des vacances, des voyages qui seront cruciaux pour aider les économies européennes à se remettre sur pied."

La Commission européenne a proposé mercredi après-midi un "certificat numérique vert", un certificat de vaccination qui devrait permettre de voyager en toute sécurité dans l'Union européenne l'été prochain. La Commission espère que les États membres et le Parlement européen l'adopteront rapidement afin qu'il puisse être utilisé dès le mois de juin. Une bonne nouvelle, selon les associations de compagnies aériennes (telles que l'Iata et Airlines for Europe) et les aéroports (ACI Europe). "Ces certificats sont un outil essentiel pour permettre la relance sûre et efficace des voyages et du tourisme en Europe", commentent-ils dans un communiqué de presse. Aéroports et compagnies aériennes appellent les États membres de l'UE à commencer dès que possible les préparatifs pour la mise en oeuvre du certificat de vaccination, afin qu'il soit opérationnel pour le pic des voyages de l'été. Il faut cependant en faire plus, ajoute dans la foulée l'industrie aéronautique européenne. Il est urgent d'établir une feuille de route comportant des conditions, des critères et un calendrier possible pour l'assouplissement et la levée des restrictions de voyage, souligne-t-elle.Cela inclut également une politique de test uniforme. Tant que cela n'est pas en place, "des centaines de milliers d'entreprises de voyage et de tourisme à travers l'Europe, et leurs employés, restent dans l'incertitude quant aux perspectives de redémarrage et à leur planification", affirment les associations. "Et cela empêche également les Européens de prévoir des réunions de famille, des voyages d'affaires ou des vacances, des voyages qui seront cruciaux pour aider les économies européennes à se remettre sur pied."