Tout n'est pas encore joué pour le Salon de l'Auto, dont le nom officiel est le Brussels Motor Show, programmé du 15 au 24 janvier 2021 au Heysel, à Bruxelles. La manifestation est organisée par la fédération des importateurs de voitures et de motos, Febiac, et ces dernières semaines, de nombreuses réunions se sont tenues pour imaginer la manière dont elle pourrait se tenir, dans un contexte sanitaire qui change.
...

Tout n'est pas encore joué pour le Salon de l'Auto, dont le nom officiel est le Brussels Motor Show, programmé du 15 au 24 janvier 2021 au Heysel, à Bruxelles. La manifestation est organisée par la fédération des importateurs de voitures et de motos, Febiac, et ces dernières semaines, de nombreuses réunions se sont tenues pour imaginer la manière dont elle pourrait se tenir, dans un contexte sanitaire qui change.Réservation obligatoire La Febiac a imaginé des formules pour que le Brussels Motor Show puisse s'ouvrir, dans le respect des mesures sanitaires, en instaurant notamment un système de réservation et d'organisation des flux pour respecter les distances sociales.Il reste aux importateurs à dire s'ils ont l'intention de prendre part au Salon. Une plateforme digitale va être mise en place ce jeudi 8 octobre pour collecter les intentions des marques. L'échéance est fixée à lundi 12 octobre à midi, pour savoir si oui ou non la manifestation pourra se tenir.La Febiac va, par ailleurs, voir de son côté, en concertation avec les autorités locales et fédérales, si, vu les circonstances actuelles, il est raisonnable d'organiser le Salon.` Un seuil minimal de 75% de parts de marché représentées"Nous avons considéré qu'il faudrait que le Brussels Motor Show attire des marques représentant au moins 75% des parts de marché pour organiser le Salon" dit Pierre Lalmand, directeur de la manifestation. "En dessous de ce niveau, cela devient compliqué à divers points de vue, pour l'intérêt des visiteurs, des médias et la valeur du ticket." Il reste optimiste. "J'ai reçu un retour plutôt enthousiaste de plusieurs marques." Tout en croisant les doigts, "vu les mesures sanitaires qui se resserrent."Trois piliers proposésUne formule avec trois piliers a été proposée aux exposants potentiels : le Salon proprement dit, une campagne d'image pour le secteur, et une journée de presse.Le Brussels Motor Show, qui se tient tous les ans, est le premier Salon du pays, avec environ 500.000 visiteurs par manifestation, devant Batibouw, et il attire de nombreuses ventes. Jusqu'ici, seul Hyundai a indiqué ne pas participer à l'édition 2021 du Brussels Motor Show.