La raison exacte de son départ n'est pas connue, mais son travail avait été remis en question plus tôt ce mois-ci quand il était apparu que le CEO Travis Kalanick était à la recherche d'un bras droit qui reprendrait les fonctions de directeur opérationnel.

Le CEO et co-fondateur d'Uber a confirmé dans une communication au personnel que Jones avait "pris la décision difficile" de quitter la compagnie.

Jeff Jones, précédemment actif chez Target, avait notamment pour mission de redorer le blason de l'entreprise et de son application de partages de véhicules, mais aurait été confronté à des controverses et scandales plus vifs et nombreux que ce qu'il attendait.

La raison exacte de son départ n'est pas connue, mais son travail avait été remis en question plus tôt ce mois-ci quand il était apparu que le CEO Travis Kalanick était à la recherche d'un bras droit qui reprendrait les fonctions de directeur opérationnel. Le CEO et co-fondateur d'Uber a confirmé dans une communication au personnel que Jones avait "pris la décision difficile" de quitter la compagnie. Jeff Jones, précédemment actif chez Target, avait notamment pour mission de redorer le blason de l'entreprise et de son application de partages de véhicules, mais aurait été confronté à des controverses et scandales plus vifs et nombreux que ce qu'il attendait.