Selon les données de l'agence de presse Bloomberg, l'encours de la dette des compagnies aériennes a augmenté de 23% depuis 2020 pour atteindre 340 milliards de dollars. Cette année, les compagnies aériennes du monde entier ont vendu pour 63 milliards de dollars d'obligations et de prêts.

L'augmentation de la dette prouve que le secteur a un chemin semé d'embûches vers la reprise. D'autant plus que de nombreuses restrictions de voyage sont encore en vigueur et que la période de pointe des vacances en Europe et aux États-Unis touche à sa fin. La propagation rapide du variant delta du coronavirus pourrait également amener des pays à imposer des règles de quarantaine plus strictes aux voyageurs.

Plusieurs compagnies aériennes telles qu'easyJet et Japan Airlines ont annoncé de nouveaux plans pour lever des fonds afin de les aider à traverser la crise. Les cycles d'investissement montrent toutefois que les investisseurs sont toujours prêts à financer largement le secteur.

Selon les données de l'agence de presse Bloomberg, l'encours de la dette des compagnies aériennes a augmenté de 23% depuis 2020 pour atteindre 340 milliards de dollars. Cette année, les compagnies aériennes du monde entier ont vendu pour 63 milliards de dollars d'obligations et de prêts. L'augmentation de la dette prouve que le secteur a un chemin semé d'embûches vers la reprise. D'autant plus que de nombreuses restrictions de voyage sont encore en vigueur et que la période de pointe des vacances en Europe et aux États-Unis touche à sa fin. La propagation rapide du variant delta du coronavirus pourrait également amener des pays à imposer des règles de quarantaine plus strictes aux voyageurs. Plusieurs compagnies aériennes telles qu'easyJet et Japan Airlines ont annoncé de nouveaux plans pour lever des fonds afin de les aider à traverser la crise. Les cycles d'investissement montrent toutefois que les investisseurs sont toujours prêts à financer largement le secteur.