Près de 82% des petites et moyennes entreprises s'attendent à ce que leur parc automobile reste inchangé. Dix pour cent s'attendent à une augmentation de leur flotte, et seulement 8% à une diminution. Pour les grandes entreprises, 73% prévoient que leur parc restera identique. 19% s'attendent à agrandir leur parc et 8% à le réduire.

Le potentiel de croissance est toutefois moindre par rapport aux deux années précédentes.

Les véhicules de société seront utilisés plus longtemps, selon l'enquête. 23% des grandes entreprises s'attendent à utiliser plus longtemps leurs véhicules, contre 5% moins longtemps. La durée de vie prévue des véhicules de société en Belgique est significativement plus élevée que la moyenne européenne (13%).

La nouvelle mesure fiscale semble avoir surtout un impact sur le type de voiture à choisir. Six conducteurs sur dix sont davantage imposés. La moitié choisirait une autre voiture: 89% avec de plus faibles émissions de CO2, 53% pour un modèle moins cher.

La voiture de société électrique connaît, elle, peu de succès. Pour les PME, son potentiel plafonne à 11%, contre 14% pour les grandes entreprises. Ce potentiel reste bien en dessous des moyennes européennes, qui sont respectivement de 22% et 29%.

L'enquête de CVO a été menée début mai auprès de 581 entrepreneurs et 797 utilisateurs de véhicules de société.

Avec Belga

Près de 82% des petites et moyennes entreprises s'attendent à ce que leur parc automobile reste inchangé. Dix pour cent s'attendent à une augmentation de leur flotte, et seulement 8% à une diminution. Pour les grandes entreprises, 73% prévoient que leur parc restera identique. 19% s'attendent à agrandir leur parc et 8% à le réduire. Le potentiel de croissance est toutefois moindre par rapport aux deux années précédentes. Les véhicules de société seront utilisés plus longtemps, selon l'enquête. 23% des grandes entreprises s'attendent à utiliser plus longtemps leurs véhicules, contre 5% moins longtemps. La durée de vie prévue des véhicules de société en Belgique est significativement plus élevée que la moyenne européenne (13%). La nouvelle mesure fiscale semble avoir surtout un impact sur le type de voiture à choisir. Six conducteurs sur dix sont davantage imposés. La moitié choisirait une autre voiture: 89% avec de plus faibles émissions de CO2, 53% pour un modèle moins cher. La voiture de société électrique connaît, elle, peu de succès. Pour les PME, son potentiel plafonne à 11%, contre 14% pour les grandes entreprises. Ce potentiel reste bien en dessous des moyennes européennes, qui sont respectivement de 22% et 29%. L'enquête de CVO a été menée début mai auprès de 581 entrepreneurs et 797 utilisateurs de véhicules de société. Avec Belga