La baisse est encore plus importante, de l'ordre de 55%, par rapport à février, avant que n'éclate la crise du coronavirus en Belgique. Durant les vacances d'été, il y a toujours moins de voyageurs dans les véhicules. Mais comme de nombreux Belges ne partent pas en vacances cette année, la différence entre juillet 2020 et juillet 2019 est un peu moins prononcée, souligne la Stib.

La société précise que ses collègues étrangères observent les mêmes tendances. Plus tôt dans la semaine, la compagnie de transports publics flamande De Lijn avait indiqué avoir transporté 50% de voyageurs en moins en juillet, sur base annuelle.

La baisse est encore plus importante, de l'ordre de 55%, par rapport à février, avant que n'éclate la crise du coronavirus en Belgique. Durant les vacances d'été, il y a toujours moins de voyageurs dans les véhicules. Mais comme de nombreux Belges ne partent pas en vacances cette année, la différence entre juillet 2020 et juillet 2019 est un peu moins prononcée, souligne la Stib. La société précise que ses collègues étrangères observent les mêmes tendances. Plus tôt dans la semaine, la compagnie de transports publics flamande De Lijn avait indiqué avoir transporté 50% de voyageurs en moins en juillet, sur base annuelle.