La plupart des starters choisissent le secteur de la construction pour entamer leur aventure entrepreneuriale. L'année dernière, on en dénombrait par exemple 8.610 dans la catégorie "travaux de construction spécialisés". Avec un peu plus de 5.000 nouveaux restaurants et débits de boissons en 2018, le nombre de nouvelles entreprises dans l'horeca est à peu près similaire à celui de 2017 et 2016.
...

La plupart des starters choisissent le secteur de la construction pour entamer leur aventure entrepreneuriale. L'année dernière, on en dénombrait par exemple 8.610 dans la catégorie "travaux de construction spécialisés". Avec un peu plus de 5.000 nouveaux restaurants et débits de boissons en 2018, le nombre de nouvelles entreprises dans l'horeca est à peu près similaire à celui de 2017 et 2016.À l'échelle des régions, la Flandre s'arroge 57% du nombre de starters en 2018, ce qui correspond à son poids dans la population belge, tandis que Bruxelles va au-delà du sien avec 13%. La Wallonie, qui abrite 32% des Belges, ne représente que 24% des starters. Les 6% restants sont des établissements internationaux nouvellement établis.FermeturesIl est intéressant de comparer le nombre de nouvelles entités à celui des fermetures pour savoir si le nombre d'entreprises augmente ou diminue. Les chiffres concernant les entreprises en cessation d'activités ne sont pas encore définitifs, mais le compteur en affiche pour l'instant 83.586. C'est environ 30.000 de moins que le nombre de starters. Nous nous situons donc toujours dans un scénario à la hausse."Le solde est plus que positif", déclare Pascal Flisch de Trends Business Information à propos de la différence entre le nombre de starters et de fermetures. Il souligne néanmoins le faible écart en Wallonie, où les nouvelles entreprises n'ont dépassé les fermetures que de 2.000 unités. "Les nouveaux établissements internationaux connaissent une belle croissance depuis 2015, mais ils ont néanmoins été moins nombreux en 2018 qu'en 2017. Nous assistons peut-être aux premiers signes d'un ralentissement de la croissance."Les chiffres concernant le nombre de starters au premier trimestre de 2019 sont également disponibles et semblent aussi indiquer un essoufflement. Au cours des trois premiers mois, 30.201 nouvelles entreprises ont vu le jour en Belgique. Il s'agit d'une légère baisse par rapport aux 30.722 du premier trimestre de l'an dernier. Le reste de l'exercice nous dira si le nombre de starters stagne en 2019 pour la première fois après des années de croissance.Traduction : virginie·dupont·sprl