PwC souligne que les fusions et acquisitions ont été "nettement plus compliquées" l'an dernier, certainement au cours des six derniers mois, si l'on compare avec 2021. "En raison entre autres de la crise énergétique, l'inflation a grimpé en flèche. Les banques centrales du monde entier ont relevé et continuent de relever les taux d'intérêt, augmentant ainsi le coût du capital.

La guerre en Ukraine et les tensions géopolitiques intenses entre les États-Unis et la Chine ont fait reculer la mondialisation, ce qui a eu un impact sur les chaînes d'approvisionnement mondiales", rappelle la société de conseil.

Et pourtant, 2022 ressort comme la deuxième année record depuis 2018 en termes de valeur des transactions et même comme une année record en termes de nombre de transactions en Belgique. Malgré ces circonstances de transaction plus défavorables en 2022, les secteurs de la santé et des services financiers ont connu leur meilleure année en termes de volume de transactions depuis 2018. PwC souligne que, paradoxalement, des conditions économiques difficiles peuvent créer des opportunités en matière de fusions et acquisitions.

PwC souligne que les fusions et acquisitions ont été "nettement plus compliquées" l'an dernier, certainement au cours des six derniers mois, si l'on compare avec 2021. "En raison entre autres de la crise énergétique, l'inflation a grimpé en flèche. Les banques centrales du monde entier ont relevé et continuent de relever les taux d'intérêt, augmentant ainsi le coût du capital. La guerre en Ukraine et les tensions géopolitiques intenses entre les États-Unis et la Chine ont fait reculer la mondialisation, ce qui a eu un impact sur les chaînes d'approvisionnement mondiales", rappelle la société de conseil. Et pourtant, 2022 ressort comme la deuxième année record depuis 2018 en termes de valeur des transactions et même comme une année record en termes de nombre de transactions en Belgique. Malgré ces circonstances de transaction plus défavorables en 2022, les secteurs de la santé et des services financiers ont connu leur meilleure année en termes de volume de transactions depuis 2018. PwC souligne que, paradoxalement, des conditions économiques difficiles peuvent créer des opportunités en matière de fusions et acquisitions.