Le nombre de dossiers ouverts par Europ assistance pour des pannes de voitures en Belgique a bondi de 66% par rapport au mois de juillet 2019. Une nette augmentation qui s'explique par le fait qu'en raison de la crise sanitaire due au coronavirus, les Belges voyagent beaucoup plus dans leur propre pays. D'autre part, les récentes intempéries qui ont durement frappé la Belgique ont également eu un impact sur les chiffres.

Les demandes de dépannage à l'étranger sont aussi en augmentation avec 23% de plus qu'il y a deux ans. Selon la compagnie d'assistance, les mesures sanitaires en vigueur pour les voyagent poussent beaucoup de gens à opter pour des vacances dans un pays européen et à se déplacer en voiture.

A contrario, les dossiers d'assistance médicale à l'étranger diminuent, eux, de 18% par rapport à juillet 2019. Cela s'explique encore une fois, par l'impact de la crise sanitaire qui a incité les voyageurs à rester en Europe et à faire preuve d'une prudence accrue.

Europ assistance précise que la décision de comparer les chiffres d'assistance de cette année avec ceux de 2019 est liée au fait que les mesures sanitaires très strictes en vigueur lors de l'été 2020 ont eu un trop grand impact sur les voyages pour rendre la comparaison pertinente.

Le nombre de dossiers ouverts par Europ assistance pour des pannes de voitures en Belgique a bondi de 66% par rapport au mois de juillet 2019. Une nette augmentation qui s'explique par le fait qu'en raison de la crise sanitaire due au coronavirus, les Belges voyagent beaucoup plus dans leur propre pays. D'autre part, les récentes intempéries qui ont durement frappé la Belgique ont également eu un impact sur les chiffres. Les demandes de dépannage à l'étranger sont aussi en augmentation avec 23% de plus qu'il y a deux ans. Selon la compagnie d'assistance, les mesures sanitaires en vigueur pour les voyagent poussent beaucoup de gens à opter pour des vacances dans un pays européen et à se déplacer en voiture. A contrario, les dossiers d'assistance médicale à l'étranger diminuent, eux, de 18% par rapport à juillet 2019. Cela s'explique encore une fois, par l'impact de la crise sanitaire qui a incité les voyageurs à rester en Europe et à faire preuve d'une prudence accrue. Europ assistance précise que la décision de comparer les chiffres d'assistance de cette année avec ceux de 2019 est liée au fait que les mesures sanitaires très strictes en vigueur lors de l'été 2020 ont eu un trop grand impact sur les voyages pour rendre la comparaison pertinente.