Le taux de vacance d'emploi, c'est-à-dire le nombre d'emplois vacants par rapport au nombre total d'emplois dans l'entreprise, a parallèlement diminué, en passant de 3,26% à 2,91%.

La crise du Covid-19 pèse sur le nombre d'emplois vacants, principalement dans le secteur de l'hébergement et de la restauration et dans celui de l'industrie.

Le nombre d'emplois vacants a régressé dans les trois régions avec respectivement une diminution de 9.765 postes vacants en Flandre, de 3.884 en Wallonie et de 2.176 à Bruxelles par rapport au troisième trimestre 2020.

"Avec 65% de l'ensemble des emplois vacants en Belgique, la Flandre reste la région du pays présentant le plus grand nombre d'emplois vacants. Elle est suivie par la Wallonie avec 21% et Bruxelles avec 14%", précise encore Statbel.

Le taux de vacance d'emploi reste plus élevé en Flandre (3,18%) et à Bruxelles (2,78%) qu'en Wallonie (2,35%).

Enfin, plus de trois quarts (78,5%) des emplois vacants se trouvent dans cinq secteurs économiques: le secteur du non-marchand, les sciences et les services, l'industrie, le commerce et la construction.

Le taux de vacance d'emploi, c'est-à-dire le nombre d'emplois vacants par rapport au nombre total d'emplois dans l'entreprise, a parallèlement diminué, en passant de 3,26% à 2,91%. La crise du Covid-19 pèse sur le nombre d'emplois vacants, principalement dans le secteur de l'hébergement et de la restauration et dans celui de l'industrie. Le nombre d'emplois vacants a régressé dans les trois régions avec respectivement une diminution de 9.765 postes vacants en Flandre, de 3.884 en Wallonie et de 2.176 à Bruxelles par rapport au troisième trimestre 2020. "Avec 65% de l'ensemble des emplois vacants en Belgique, la Flandre reste la région du pays présentant le plus grand nombre d'emplois vacants. Elle est suivie par la Wallonie avec 21% et Bruxelles avec 14%", précise encore Statbel. Le taux de vacance d'emploi reste plus élevé en Flandre (3,18%) et à Bruxelles (2,78%) qu'en Wallonie (2,35%). Enfin, plus de trois quarts (78,5%) des emplois vacants se trouvent dans cinq secteurs économiques: le secteur du non-marchand, les sciences et les services, l'industrie, le commerce et la construction.