Les immatriculations cumulées de janvier et février atteignent 110.357 unités, soit une baisse de 3,8% par rapport à 2021 (114.753).

"Les immatriculations de véhicules neufs restent encore fort à la traîne par rapport aux années précédentes. Février compte 32.848 immatriculations neuves, soit -11,9 % par rapport à 2021 (37.297) et même -30,5 % comparées à 2020 (47.267), un des derniers 'mois normaux' avant la crise sanitaire et ayant connu le salon de l'auto", explique Traxio.

Les immatriculations cumulées de janvier et février atteignent 110.357 unités, soit une baisse de 3,8% par rapport à 2021 (114.753). "Les immatriculations de véhicules neufs restent encore fort à la traîne par rapport aux années précédentes. Février compte 32.848 immatriculations neuves, soit -11,9 % par rapport à 2021 (37.297) et même -30,5 % comparées à 2020 (47.267), un des derniers 'mois normaux' avant la crise sanitaire et ayant connu le salon de l'auto", explique Traxio.