En Belgique, le nombre de nouvelles immatriculations a reculé de 2% sur un an, à 53.498 unités. De janvier à avril, le recul y a même atteint 4,9% par rapport à la même période un an plus tôt.

En Europe, les plus fortes baisses en avril ont été enregistrées au Danemark (-13,5%), en Finlande (-11,8%) et en Suède (-11,6%).

Au contraire, la hausse a été particulièrement sensible en Lituanie (+42,2%), à Chypre (+39,4%) et en Croatie (+22,4%).

Au total, 1,304 million de voitures particulières ont été mises sur les routes européennes en avril, soit environ 5.000 véhicules de moins que l'an dernier sur la même période.

Avec près d'une voiture livrée sur quatre dans l'UE, l'allemand Volkswagen a continué de dominer le classement des constructeurs. Il a cependant subi un recul de 3,7% en avril et de 3% depuis le début de l'année.

Au sein du groupe, la marque Volkswagen a enregistré la plus forte baisse le mois dernier (-7,2%). Son label haut de gamme Audi n'a pas fait beaucoup mieux (-5,4%). Skoda (+1,4%), Seat (+2,9%) et Porsche (+4,5%) ont cependant permis de limiter la casse.

Le deuxième constructeur européen PSA a augmenté sa part de marché de 0,3 points, à 16,5% des immatriculations totales. Enfin, Renault a consolidé sa troisième place en Europe, avec un gain de part de marché de 0,3 point à 11%.