Officiellement, le CEO et fondateur de la compagnie aérienne belge, Niky Terzakis, se contente tout au plus d'indiquer que des discussions sont en cours avec Honghuan, sans autre information. Mais le ministre wallon de l'Économie, Willy Borsus, a réagi en réponse à des questions orales au Parlement wallon, confirmant du même coup les pourparlers en cours.

"Le groupe chinois Hongyuan envisage de prendre jusque 49% du capital de la compagnie aérienne belge Air Belgium dans le cadre d'une opération d'augmentation de capital, laissant ainsi 51% dans les mains des actionnaires actuels", confirme le ministre.

Cette transaction, même si elle n'est pas encore totalement aboutie pour cause de Nouvel An chinois, a déjà reçu l'aval des autorités aéronautiques européennes, condition sine qua non à sa réalisation.

Honghuan Group, basé à Pékin, prévoit donc de reprendre les 8% d'Aviation Investment Holding, basé à Hong Kong, mais aussi une partie du bloc des actionnaires belges qui se retrouveront également dilués lors d'une augmentation de capital de la compagnie. Le montant de l'investissement s'élève à 16 millions d'euros. Il devrait être finalisé d'ici à la fin du mois de février.

Les actuels actionnaires belges (SRIW, Sogepa, SFPI, 3T Management et Sabena Aerospace) garderaient les 51% qui leur assurent la majorité et garantissent à Air Belgium son statut de transporteur européen.

Officiellement, le CEO et fondateur de la compagnie aérienne belge, Niky Terzakis, se contente tout au plus d'indiquer que des discussions sont en cours avec Honghuan, sans autre information. Mais le ministre wallon de l'Économie, Willy Borsus, a réagi en réponse à des questions orales au Parlement wallon, confirmant du même coup les pourparlers en cours. "Le groupe chinois Hongyuan envisage de prendre jusque 49% du capital de la compagnie aérienne belge Air Belgium dans le cadre d'une opération d'augmentation de capital, laissant ainsi 51% dans les mains des actionnaires actuels", confirme le ministre. Cette transaction, même si elle n'est pas encore totalement aboutie pour cause de Nouvel An chinois, a déjà reçu l'aval des autorités aéronautiques européennes, condition sine qua non à sa réalisation. Honghuan Group, basé à Pékin, prévoit donc de reprendre les 8% d'Aviation Investment Holding, basé à Hong Kong, mais aussi une partie du bloc des actionnaires belges qui se retrouveront également dilués lors d'une augmentation de capital de la compagnie. Le montant de l'investissement s'élève à 16 millions d'euros. Il devrait être finalisé d'ici à la fin du mois de février. Les actuels actionnaires belges (SRIW, Sogepa, SFPI, 3T Management et Sabena Aerospace) garderaient les 51% qui leur assurent la majorité et garantissent à Air Belgium son statut de transporteur européen.