Le résultat d'exploitation pour 2019 s'élève à 37,3 millions d'euros et le bénéfice net à 20,6 millions d'euros.

L'appétit venant en mangeant, NRB, qui a déjà réalisé trois acquisitions en 2020, compte poursuivre son "programme d'acquisitions ciblées". Dans L'Echo, le CEO de NRB, Pascal Laffineur, se dit "toujours intéressé" par le rachat de Win, opérateur informatique filiale de Nethys.

Cette année et en 2021, NRB ambitionne d'investir davantage dans la protection et la sécurité des données et dans des technologies émergentes comme l'intelligence artificielle, l'internet des objets et la "robotic process automation".

Le résultat d'exploitation pour 2019 s'élève à 37,3 millions d'euros et le bénéfice net à 20,6 millions d'euros. L'appétit venant en mangeant, NRB, qui a déjà réalisé trois acquisitions en 2020, compte poursuivre son "programme d'acquisitions ciblées". Dans L'Echo, le CEO de NRB, Pascal Laffineur, se dit "toujours intéressé" par le rachat de Win, opérateur informatique filiale de Nethys. Cette année et en 2021, NRB ambitionne d'investir davantage dans la protection et la sécurité des données et dans des technologies émergentes comme l'intelligence artificielle, l'internet des objets et la "robotic process automation".