Les ventes de voitures ont baissé en raison de la crise et des usines ont dû fermer leurs portes. Nissan envisage de réduire son personnel en Europe et sur quelques marchés émergents, afin d'affiner la production, ont indiqué différentes sources à l'agence Kyodo.

Il était déjà connu que Nissan était sur le point de prendre plusieurs mesures afin de faire face au malaise qui touche l'industrie automobile, avec des économies de coûts annuelles qui s'élèveraient à plusieurs milliards. L'entreprise aurait également l'intention de supprimer sa filiale Datsun ainsi qu'une ligne de production en Indonésie. Nissan fera aussi des économies dans les départements marketing et recherche.

Le groupe, qui emploie 140.000 travailleurs dans le monde, devrait communiquer fin du mois sur ses plans de réorganisation.

Les ventes de voitures ont baissé en raison de la crise et des usines ont dû fermer leurs portes. Nissan envisage de réduire son personnel en Europe et sur quelques marchés émergents, afin d'affiner la production, ont indiqué différentes sources à l'agence Kyodo.Il était déjà connu que Nissan était sur le point de prendre plusieurs mesures afin de faire face au malaise qui touche l'industrie automobile, avec des économies de coûts annuelles qui s'élèveraient à plusieurs milliards. L'entreprise aurait également l'intention de supprimer sa filiale Datsun ainsi qu'une ligne de production en Indonésie. Nissan fera aussi des économies dans les départements marketing et recherche.Le groupe, qui emploie 140.000 travailleurs dans le monde, devrait communiquer fin du mois sur ses plans de réorganisation.