Le mois dernier, la Chambre a approuvé une subvention de 167 millions d'euros au Fonds Social et de Garantie Horeca, dans le cadre des mesures de soutien aux secteurs fortement touchés par la crise. Cette "provision" devait garantir le versement des primes de fin d'année pour les 140.000 travailleurs du secteur.

Horeca Vlaanderen, la fédération horeca flamande, signale qu'un accord a également été convenu pour que les employeurs n'aient pas à payer les primes au Fonds Social et de Garantie pour la période de chômage temporaire pour force majeure corona. Avec cette mesure, les employeurs de l'horeca paient une prime pour sept mois, tandis que le Fonds indemnise la période restante. Horeca Vlaanderen estime que le montant total atteint 80 à 100 millions d'euros pour le secteur en Belgique.

L'organisation sectorielle évoque une mesure "win-win" qui prouve "qu'une consultation continue donne des résultats". "Avec le précédent report des cotisations sociales pour le troisième trimestre 2020, il s'agit d'un nouveau soutien important juste avant Noël", se réjouit Matthias De Caluwe de la fédération horeca flamande. "Nous poursuivrons le dialogue pour les mesures de relance et de soutien en 2021."

Le mois dernier, la Chambre a approuvé une subvention de 167 millions d'euros au Fonds Social et de Garantie Horeca, dans le cadre des mesures de soutien aux secteurs fortement touchés par la crise. Cette "provision" devait garantir le versement des primes de fin d'année pour les 140.000 travailleurs du secteur. Horeca Vlaanderen, la fédération horeca flamande, signale qu'un accord a également été convenu pour que les employeurs n'aient pas à payer les primes au Fonds Social et de Garantie pour la période de chômage temporaire pour force majeure corona. Avec cette mesure, les employeurs de l'horeca paient une prime pour sept mois, tandis que le Fonds indemnise la période restante. Horeca Vlaanderen estime que le montant total atteint 80 à 100 millions d'euros pour le secteur en Belgique. L'organisation sectorielle évoque une mesure "win-win" qui prouve "qu'une consultation continue donne des résultats". "Avec le précédent report des cotisations sociales pour le troisième trimestre 2020, il s'agit d'un nouveau soutien important juste avant Noël", se réjouit Matthias De Caluwe de la fédération horeca flamande. "Nous poursuivrons le dialogue pour les mesures de relance et de soutien en 2021."