On apprend aujourd'hui que le jeune fonds d'investissement belge M80 prend une participation majoritaire dans le groupe. Ou plutôt dans la nouvelle entité venant d'être créée, sorte de " Pain Quotidien bis ", dans laquelle sont logés la marque mondiale, l'atelier de production du pain, les ...

On apprend aujourd'hui que le jeune fonds d'investissement belge M80 prend une participation majoritaire dans le groupe. Ou plutôt dans la nouvelle entité venant d'être créée, sorte de " Pain Quotidien bis ", dans laquelle sont logés la marque mondiale, l'atelier de production du pain, les filiales belge et française et les contrats avec les " master-franchisés ". Le fonds Cobepa, principal actionnaire (43%) de " l'ancien Pain Quotidien " (PQ Licensing), détiendra quant à lui une grosse minorité dans la nouvelle structure. Les actionnaires de l'ancienne entité, désormais une coquille vide qui ne possède que des dettes, voient quant à eux leur investissement s'envoler... Le fonds M80 a été créé en 2018 par des anciens de la Gimv et par l'entrepreneur José Zurstrassen. Cobepa et M80, dont l'un des partners, Pieter Vermeersch, n'est autre qu'un ancien patron de la filiale belge du Pain Quot', entendent investir plusieurs millions d'euros pour relancer la chaîne. Le Pain Quotidien est touché de plein fouet par la crise et le groupe connaît d'importantes difficultés aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, deux de ses plus gros marchés. Il a décidé de confier leur gestion à des " master-franchisés ". L'enseigne a par ailleurs introduit une procédure de réorganisation judiciaire auprès du tribunal de l'entreprise francophone de Bruxelles afin de se mettre à l'abri de ses créanciers, et son actionnaire principal Cobepa a racheté la dette bancaire.