C'est la première fois qu'un couple décide de donner plus de 100 millions de dollars pour la cause raciale aux États-Unis. Le patron de Netflix fera un don de 40 millions de dollars à deux des plus importantes universités historiquement noires américaines : le Morehouse College et le Spelman College. Un autre don de 40 millions ira au United Negro College Fund (UNCF) qui finance des bourses pour les écoles historiquement noires. Les dons augmenteront considérablement les dotations des HBCU, qui sont en moyenne deux fois moins importantes que celles des autre...

C'est la première fois qu'un couple décide de donner plus de 100 millions de dollars pour la cause raciale aux États-Unis. Le patron de Netflix fera un don de 40 millions de dollars à deux des plus importantes universités historiquement noires américaines : le Morehouse College et le Spelman College. Un autre don de 40 millions ira au United Negro College Fund (UNCF) qui finance des bourses pour les écoles historiquement noires. Les dons augmenteront considérablement les dotations des HBCU, qui sont en moyenne deux fois moins importantes que celles des autres collèges. Reed Hastings a consacré des centaines de millions de sa fortune personnelle à la réforme de l'éducation."Nous avons tous deux eu le privilège de recevoir une excellente éducation et nous voulons aider davantage d'étudiants, en particulier les étudiants de couleur, à prendre le même départ dans la vie", a déclaré le couple. "Nous espérons que ce don supplémentaire de 120 millions de dollars aidera davantage d'étudiants noirs à réaliser leurs rêves et encouragera également davantage de personnes à soutenir ces institutions, ce qui contribuera à inverser des générations d'inégalités dans notre pays".Reed Hastings appelle d'autres chefs d'entreprise à financer également les écoles historiquement noires. Jusqu'à présent, la plupart des dons des entreprises technologiques et des milliardaires ont été plus modestes et ont été consacrés à d'autres causes. Les plus gros dons viennent d'Apple et de YouTube, qui ont chacun promis 100 millions de dollars d'investissements dans la communauté noire. Facebook a, quant à lui, promis 10 millions de dollars pour des causes de justice raciale non identifiées. En plus des dons aux HBCU, Netflix promet aussi 5 millions de dollars pour financer les créateurs et les entreprises noires.Depuis la mort de George Floyd, les entreprises et les particuliers américains ont promis ou engagé environ 2 milliards de dollars, dont 100 millions de dollars promis par Michael Jordan, le plus gros don individuel.Et pourtant, ces engagements financiers s'inscrivent dans un contexte où l'on craint que les dons ne suffisent pas à eux seuls à résoudre les problèmes structurels aux États-Unis qui perpétuent les injustices raciales pour les Noirs américains et les autres personnes de couleur. Du côté des critiques, les milliardaires sont plus que jamais confrontés au scepticisme concernant leur philanthropie et les avantages fiscaux qu'ils en retirent. Malgré tout, les dons aux UCBH peuvent être plus faciles à défendre, compte tenu des populations sous-représentées qu'elles servent et de leurs faibles dotations. Néanmoins, certains partisans pourraient soutenir que le gouvernement fédéral pourrait financer ces écoles plus lourdement si les impôts étaient augmentés pour des gens comme Reed Hastings.