Les revenus de l'entreprise se sont élevés en 2014 à 74,3 milliards de yuans (10 milliards d'euros), un chiffre plus que doublé par rapport à 2013.

Lei Jun n'évoque pas les bénéfices. Xiaomi vend ses smartphones essentiellement sur internet. Elle s'est étendue ces dernières années à sept pays ou régions en dehors de la Chine, dont Taiwan, l'Asie du sud-est et l'Inde.

D'autres marchés étrangers devraient être explorés en 2015, selon le Wall Street Journal. En décembre, l'entreprise était évaluée à plus de 46 milliards de dollars. Ce 4 janvier, Xiaomi lance son nouveau modèle, baptisé Redmi 2, et un autre nouveau produit devrait être lancé le 15 janvier.

Les revenus de l'entreprise se sont élevés en 2014 à 74,3 milliards de yuans (10 milliards d'euros), un chiffre plus que doublé par rapport à 2013. Lei Jun n'évoque pas les bénéfices. Xiaomi vend ses smartphones essentiellement sur internet. Elle s'est étendue ces dernières années à sept pays ou régions en dehors de la Chine, dont Taiwan, l'Asie du sud-est et l'Inde. D'autres marchés étrangers devraient être explorés en 2015, selon le Wall Street Journal. En décembre, l'entreprise était évaluée à plus de 46 milliards de dollars. Ce 4 janvier, Xiaomi lance son nouveau modèle, baptisé Redmi 2, et un autre nouveau produit devrait être lancé le 15 janvier.