La visioconférence a gagné en popularité avec la pandémie de coronavirus et les divers confinements imposés pour endiguer la propagation du virus. Le télétravail s'est généralisé dans le monde, d'où la nécessité de compter sur un logiciel de vidéoconférence.

Zoom a encore crû au deuxième trimestre de 2021, à 1,02 milliard de dollars (environ 863 millions d'euros), soit une augmentation de plus de 50%. Le bénéfice net a augmenté de 70% à 316,9 millions de dollars.

Zoom a ainsi répondu aux attentes mais cela ne satisfait pas les investisseurs, dont le regard est tourné vers l'avenir. De plus en plus de personnes retournent sur leur lieu de travail et Zoom a formulé des prévisions très prudentes pour la suite : une croissance de "seulement" 30% au troisième trimestre, par rapport à l'an dernier.

Zoom se prépare depuis longtemps à l'ère post-corona, lorsque les visioconférences perdront de l'importance. En juillet, elle a ainsi déboursé près de 15 milliards de dollars dans l'entreprise américaine Five9, qui s'occupe de services de call center par internet. Il s'agit de la plus grosse acquisition jamais réalisée par Zoom.

La visioconférence a gagné en popularité avec la pandémie de coronavirus et les divers confinements imposés pour endiguer la propagation du virus. Le télétravail s'est généralisé dans le monde, d'où la nécessité de compter sur un logiciel de vidéoconférence. Zoom a encore crû au deuxième trimestre de 2021, à 1,02 milliard de dollars (environ 863 millions d'euros), soit une augmentation de plus de 50%. Le bénéfice net a augmenté de 70% à 316,9 millions de dollars. Zoom a ainsi répondu aux attentes mais cela ne satisfait pas les investisseurs, dont le regard est tourné vers l'avenir. De plus en plus de personnes retournent sur leur lieu de travail et Zoom a formulé des prévisions très prudentes pour la suite : une croissance de "seulement" 30% au troisième trimestre, par rapport à l'an dernier. Zoom se prépare depuis longtemps à l'ère post-corona, lorsque les visioconférences perdront de l'importance. En juillet, elle a ainsi déboursé près de 15 milliards de dollars dans l'entreprise américaine Five9, qui s'occupe de services de call center par internet. Il s'agit de la plus grosse acquisition jamais réalisée par Zoom.