Il est passé de 85,5 à 55,6 millions d'euros (-35%). En raison de la réduction de certaines charges due, entre autres, à la fermeture et au chômage Corona et grâce à la très bonne tenue des deux hôtels, le parc animalier de Brugelette essuie finalement une perte opérationnelle moins grave que prévu: -2,8 millions d'euros contre 8 millions d'euros de bénéfices un an plus tôt. Grâce à l'ouverture dès les vacances de Carnaval, Pairi Daiza a aussi pu limiter la casse en termes de fréquentation avec 1,2 million de visiteurs (-44%).

Il est passé de 85,5 à 55,6 millions d'euros (-35%). En raison de la réduction de certaines charges due, entre autres, à la fermeture et au chômage Corona et grâce à la très bonne tenue des deux hôtels, le parc animalier de Brugelette essuie finalement une perte opérationnelle moins grave que prévu: -2,8 millions d'euros contre 8 millions d'euros de bénéfices un an plus tôt. Grâce à l'ouverture dès les vacances de Carnaval, Pairi Daiza a aussi pu limiter la casse en termes de fréquentation avec 1,2 million de visiteurs (-44%).