Implanté à Marche-en-Famenne, le Wex (Wallonie Expo) a été, à l'instar de l'ensemble du secteur événementiel, frappé de plein fouet par la crise sanitaire. Depuis mars, ce ne sont pas moins de 70 événements qui sont passés à la trappe alors que le site internet du lieu indique le report des rares concerts, spectacles et événements prévus pour les prochaines semaines.
...

Implanté à Marche-en-Famenne, le Wex (Wallonie Expo) a été, à l'instar de l'ensemble du secteur événementiel, frappé de plein fouet par la crise sanitaire. Depuis mars, ce ne sont pas moins de 70 événements qui sont passés à la trappe alors que le site internet du lieu indique le report des rares concerts, spectacles et événements prévus pour les prochaines semaines. La structure a cependant bénéficié d'un timing "heureux" en début d'année. "Nous avons trois salons importants qui se déroulent chaque année en janvier, février et mars : respectivement Batimoi, Munipalia et Horecatel, précise Laurent Briou, directeur du Wex. Ils ont pu se tenir. Et nous espérons pouvoir les organiser à nouveau début 2021, dans des conditions optimales. Toutefois, si la situation l'exige, nous avons prévu de les reporter en mai, juin et septembre. Il est clair qu'en ce qui nous concerne, l'année à risque sera 2021. Pour le reste, la situation est quasi à l'arrêt depuis le 13 mars avec une micro-activité marginale qui se résume à la location de l'une ou l'autre salle."Depuis le redémarrage partiel du 4 mai, soit le début du déconfinement, l'ensemble du personnel - une trentaine de collaborateurs - tourne en deux cinquièmes temps, au minimum jusqu'à fin de l'année. Mais début décembre, le Wex organisera logiquement la cinquième édition de Smart City Wallonia, l'occasion de tester un petit congrès avant de revenir à la normale. "Nous sommes tributaires des décisions du Conseil national de sécurité, enchaîne Laurent Briou. Dans les conditions actuelles, il nous est impossible d'organiser un spectacle ou un concert. Pour les salons, nous espérons que les autorités comprendront que nous pouvons organiser ce type d'événement en toute sécurité. Car au final, une foire n'est guère différente d'un centre commercial où les gens peuvent déjà se rendre sans problème et sans véritable tracing."