Epinglée l'année dernière, Eecocur (pour Environnement Ecologie Curage) décroche pour cette édition la première place de notre tableau. Société spécialisée dans les travaux hydrauliques, elle a été fondée en 1994 par Fernand Saussu à Gelbressée. Aujourd'hui implantée dans le parc d'activités économiques de Fernelmont qui compte de nombreuses Gazelles, notre lauréate a enregistré une belle progression depuis sa reprise en 2016 par Philippe Ruelle et ses associés Marc-Antoine Boucher, Gérard Delgoffe et Robert Delmez. "Ce sont trois amis agriculteurs qui ont investi dans la société", précise Philippe Ruelle, administrateur délégué, qui la dirige avec l'aide de la directrice financière Anne Lebecque et une équipe administrative. Entre 2016 et 2020, la valeur ajoutée a grimpé de 1,5 à 4 millions d'euros et l'effectif a plus que doublé, comptant aujourd'hui quelque 70 personnes.

"Après la reprise de la société, d'importants investissements de l'ordre de plusieurs millions ont été consentis afin de renouveler le parc de machines et le matériel nécessaire à nos nouvelles activités", souligne Anne Lebecque. Eecocur est historiquement spécialisée dans les travaux hydrauliques et la pose de gabions. Au cours des cinq années écoulées, elle a développé de nouvelles activités, entre autres la voirie, les ouvrages d'art, l'aménagement paysager et de parcs publics, les espaces ludiques ou encore le traitement biologique des vases. "Nous avons, par exemple, travaillé au Rouge-Cloître à Auderghem, où nous avons réalisé une plaine de jeux qui a été classée parmi les trois plus belles d'Europe, reprend Philippe Ruelle. Les travaux hydrauliques représentent aujourd'hui 60% de nos activités contre 80% précédemment. Cette activité historique a continué à bien se développer et a contribué à la croissance, en parallèle à la diversification de nos métiers."

Accent écologique

"Mais ce qui fait surtout notre succès, c'est la qualité de nos collaborateurs tant au bureau que sur le terrain, et la qualité de notre matériel récent et adapté à chaque activité. Notre parc comprend une quarantaine de grues et nous sommes les seuls sur le marché à disposer d'une grue 40 tonnes avec un bras de 24 mètres de long." Du matériel et des hommes qui ont été précieux l'été dernier quand la société namuroise, active sur l'ensemble de la Wallonie ainsi qu'à Bruxelles, est intervenue dans les régions frappées par les inondations. Et si Eecocur n'a pas attendu que l'écologie fasse la une de l'actualité pour s'y intéresser - son nom l'atteste - elle a décidé d'encore davantage mettre l'accent sur cette question. "Nous souhaitons offrir à nos clients des alternatives écologiques, comme des solutions pour le curage avec un traitement avec de la craie ou des bactéries", témoigne l'administrateur délégué.

Epinglée l'année dernière, Eecocur (pour Environnement Ecologie Curage) décroche pour cette édition la première place de notre tableau. Société spécialisée dans les travaux hydrauliques, elle a été fondée en 1994 par Fernand Saussu à Gelbressée. Aujourd'hui implantée dans le parc d'activités économiques de Fernelmont qui compte de nombreuses Gazelles, notre lauréate a enregistré une belle progression depuis sa reprise en 2016 par Philippe Ruelle et ses associés Marc-Antoine Boucher, Gérard Delgoffe et Robert Delmez. "Ce sont trois amis agriculteurs qui ont investi dans la société", précise Philippe Ruelle, administrateur délégué, qui la dirige avec l'aide de la directrice financière Anne Lebecque et une équipe administrative. Entre 2016 et 2020, la valeur ajoutée a grimpé de 1,5 à 4 millions d'euros et l'effectif a plus que doublé, comptant aujourd'hui quelque 70 personnes. "Après la reprise de la société, d'importants investissements de l'ordre de plusieurs millions ont été consentis afin de renouveler le parc de machines et le matériel nécessaire à nos nouvelles activités", souligne Anne Lebecque. Eecocur est historiquement spécialisée dans les travaux hydrauliques et la pose de gabions. Au cours des cinq années écoulées, elle a développé de nouvelles activités, entre autres la voirie, les ouvrages d'art, l'aménagement paysager et de parcs publics, les espaces ludiques ou encore le traitement biologique des vases. "Nous avons, par exemple, travaillé au Rouge-Cloître à Auderghem, où nous avons réalisé une plaine de jeux qui a été classée parmi les trois plus belles d'Europe, reprend Philippe Ruelle. Les travaux hydrauliques représentent aujourd'hui 60% de nos activités contre 80% précédemment. Cette activité historique a continué à bien se développer et a contribué à la croissance, en parallèle à la diversification de nos métiers." "Mais ce qui fait surtout notre succès, c'est la qualité de nos collaborateurs tant au bureau que sur le terrain, et la qualité de notre matériel récent et adapté à chaque activité. Notre parc comprend une quarantaine de grues et nous sommes les seuls sur le marché à disposer d'une grue 40 tonnes avec un bras de 24 mètres de long." Du matériel et des hommes qui ont été précieux l'été dernier quand la société namuroise, active sur l'ensemble de la Wallonie ainsi qu'à Bruxelles, est intervenue dans les régions frappées par les inondations. Et si Eecocur n'a pas attendu que l'écologie fasse la une de l'actualité pour s'y intéresser - son nom l'atteste - elle a décidé d'encore davantage mettre l'accent sur cette question. "Nous souhaitons offrir à nos clients des alternatives écologiques, comme des solutions pour le curage avec un traitement avec de la craie ou des bactéries", témoigne l'administrateur délégué.