"Nous sommes prêts et trouverons les moyens financiers pour réaliser cette opération de portage", a confirmé le ministre Di Antonio à L'Echo.

La solution envisagée consiste à racheter les parts de Belgian Airport, consortium composé de Save et de l'ex-Holding communal, soit 27,65%, pour trouver un autre partenaire privé ensuite. Aéroports de Paris est mentionné comme une piste à ce titre, actionnaire déjà présent à Liege Airport.

La Société régionale d'investissement de Wallonie (SRIW) pourrait être chargée de l'opération de portage, alors qu'elle gère déjà les participations wallonnes dans les secteurs aéronautique ou de la défense via sa filiale Wespavia, évoque L'Echo.

"Nous sommes prêts et trouverons les moyens financiers pour réaliser cette opération de portage", a confirmé le ministre Di Antonio à L'Echo.La solution envisagée consiste à racheter les parts de Belgian Airport, consortium composé de Save et de l'ex-Holding communal, soit 27,65%, pour trouver un autre partenaire privé ensuite. Aéroports de Paris est mentionné comme une piste à ce titre, actionnaire déjà présent à Liege Airport. La Société régionale d'investissement de Wallonie (SRIW) pourrait être chargée de l'opération de portage, alors qu'elle gère déjà les participations wallonnes dans les secteurs aéronautique ou de la défense via sa filiale Wespavia, évoque L'Echo.