Plus de 10.000 personnes ont déjà utilisé les services de la start-up, qui accueille plus de 1.500 visiteurs par jour sur sa plateforme. Cela alors qu'un Belge sur deux émet une crainte à se lancer dans un projet de construction ou de rénovation, situe Sébastien Remacle, co-fondateur et CEO de TrustUp.be, qui évoque un marché très anxiogène.

Pour rassurer les clients, la start-up effectue un screening complet des entreprises désireuses de rejoindre sa communauté. Toutes sont vérifiées sur la base de leur situation financière, de l'historique de leur gérant, des dettes sociales et fiscales, ou encore de leur accès à la profession. Seuls 60% des entreprises du marché correspondent à ces critères. En plus de deux ans d'activités, TrustUp.be n'a jamais connu un cas de faillite frauduleuse, souligne la jeune structure.

Malgré une forte croissance ces dernières années, le secteur du bâtiment est l'un des secteurs les plus à la traine au niveau de sa numérisation. "Nous voulons révolutionner le monde des travaux, qui n'a plus évolué depuis des dizaines d'années, et apporter des solutions innovantes sur un marché en pleine transition numérique", explique Sébastien Remacle.

Lancée en 2017 et présente partout en Belgique francophone, la start-up a déjà séduit plus de 500 clients professionnels et devrait "rapidement se développer sur l'ensemble du territoire national".

La levée des 850.000 euros a été réalisée auprès de LeanSquare (groupe Noshaq), Investsud ainsi que des actionnaires privés historiques. La jeune pousse accueille ainsi désormais la Financière du Bois dans son actionnariat.

Plus de 10.000 personnes ont déjà utilisé les services de la start-up, qui accueille plus de 1.500 visiteurs par jour sur sa plateforme. Cela alors qu'un Belge sur deux émet une crainte à se lancer dans un projet de construction ou de rénovation, situe Sébastien Remacle, co-fondateur et CEO de TrustUp.be, qui évoque un marché très anxiogène. Pour rassurer les clients, la start-up effectue un screening complet des entreprises désireuses de rejoindre sa communauté. Toutes sont vérifiées sur la base de leur situation financière, de l'historique de leur gérant, des dettes sociales et fiscales, ou encore de leur accès à la profession. Seuls 60% des entreprises du marché correspondent à ces critères. En plus de deux ans d'activités, TrustUp.be n'a jamais connu un cas de faillite frauduleuse, souligne la jeune structure. Malgré une forte croissance ces dernières années, le secteur du bâtiment est l'un des secteurs les plus à la traine au niveau de sa numérisation. "Nous voulons révolutionner le monde des travaux, qui n'a plus évolué depuis des dizaines d'années, et apporter des solutions innovantes sur un marché en pleine transition numérique", explique Sébastien Remacle. Lancée en 2017 et présente partout en Belgique francophone, la start-up a déjà séduit plus de 500 clients professionnels et devrait "rapidement se développer sur l'ensemble du territoire national". La levée des 850.000 euros a été réalisée auprès de LeanSquare (groupe Noshaq), Investsud ainsi que des actionnaires privés historiques. La jeune pousse accueille ainsi désormais la Financière du Bois dans son actionnariat.