"Le prix récompense depuis 24 ans la crème de la crème de l'entrepreneuriat belge. Les finalistes étant tous à la pointe dans leur domaine, la compétition était particulièrement féroce. En nommant EASI, le jury récompense évidemment la belle croissance de la société mais aussi son modèle d'entreprise innovant, son style de management basé sur le management participatif et sur la 'performance dans le bonheur'", a commenté Marie-Laure Moreau, Regional Managing Partner d'EY pour la Wallonie.

Fondée en 1999, EASI est une société belge de services informatiques qui propose des solutions développées à partir des dernières technologies, aussi bien dans des domaines tels que les logiciels et les applications mobiles que l'infrastructure, le cloud et la sécurité. "L'entreprise se distingue par son mode de management participatif mis en place dès les débuts (...) Aujourd'hui, 100% des actionnaires d'EASI sont des collaborateurs (employés et managers), au total 43 actionnaires physiques. Tout employé peut prendre une part dans le capital de la société, et ce sous certaines conditions. EASI est un groupe qui emploie aujourd'hui plus de 200 personnes", a encore souligné le président du jury, Laurent Levaux.

Le CEO de la société Salvatore Curaba, ancien joueur de football professionnel à Charleroi (D1), a reçu le trophée des mains d'Elio Di Rupo, ministre-président wallon. Le prix de la 'Scale-up de l'Année' 2019 a aussi été attribué lors de cette cérémonie officielle à l'Auditorium 2000 au Heysel.

C'est "la jeune entreprise au fort potentiel de croissance" CluePoints qui a remporté cette 7e édition, succédant ainsi à Newpharma. Fondée en 2012, cette société néolouvaniste a développé un outil statistique de détection des anomalies dans les études cliniques qui a séduit et convaincu plusieurs géants du secteur pharmaceutique. "CluePoints est considérée comme un acteur majeur actif dans le secteur des technologies des sciences de la vie. Grâce à un accord de collaboration signé avec la très puissante FDA américaine, elle a acquis la crédibilité nécessaire au développement et à la commercialisation de son 'SMART engine'. Un management expérimenté dans le secteur pharmaceutique, un nombre conséquent d'emplois créés en Belgique (53 employés, NDLR), ainsi qu'un chiffre d'affaires (6,5 millions d'euros en 2018, NDLR) et un résultat en très belle croissance nous permettent de penser que CluePoints briguera très bientôt le prix très convoité de 'L'Entreprise de l'Année'", a lancé la présidente du jury, la CEO de Noukie's, Katia de Paepe.

EY organise l'élection de "L'Entreprise de l'année" depuis 1996 avec pour but de "récompenser des entreprises de la Belgique francophone qui se distinguent par leur approche innovatrice, leur internationalisation, leur esprit d'entreprendre, leur vision stratégique, leur santé financière et leur ténacité en toutes circonstances". Une version néerlandophone du concours est organisée demain/mardi au Heysel également. Quatre entreprises vont se disputer la couronne: Actief (Lummen), Aertssen (Stabroek), Kinepolis (Gant) et Torfs (Saint-Nicolas).