Fondée en 1990, l'entreprise Europower Generators fabrique et vend plus de 10 000 générateurs par an dans 60 pays à travers le monde. Ceux-ci sont utilisés à différents endroits où une alimentation électrique temporaire est nécessaire, comme sur des chantiers de construction, dans l'industrie offshore et lors d'événements et de festivals.

En octobre 2020, l'entreprise flamande change de direction et Kurt Van Dal devient le nouveau propriétaire et CEO, tout en conservant les 100 collaborateurs d'Europower Generators qui change de nom pour devenir e-power. Mais au-delà de cet aspect marketing, ce sont aussi les objectifs de l'entreprise qui évoluent puisque l'accent sera aussi mis sur la durabilité, l'efficacité et l'innovation. Grâce à cette dernière, la firme a réalisé une première prouesse en lançant un nouveau segment de générateurs à hydrogène zéro émission.

"Cette innovation est le premier résultat concret de la stratégie "verte" adoptée par la nouvelle direction.La sensibilisation aux questions climatiques et environnementales est de plus en plus forte dans notre secteur", explique Kurt Van Dal. "Nous sommes dès lors très heureux de pouvoir présenter aujourd'hui, en avant-première, notre premier générateur qui fonctionne à 100 % à l'hydrogène. Ce lancement intervient à un moment idéal compte tenu des grandes ambitions du Pacte vert pour l'Europe. "

Un générateur à hydrogène 20 % plus cher mais beaucoup plus écologique

Le CEO d'e-power estime qu'avec cette innovation, son entreprise est à l'origine d'une nouvelle génération de groupes électrogènes tout aussi puissants que les générateurs classiques, tout en étant plus respectueux de l'environnement. Pour l'instant, le générateur à hydrogène, qui a été mis au point en collaboration avec la start-up Ziero, coûte plus cher qu'un classique. Mais selon e-power, la différence de prix devrait s'amenuiser considérablement dans les prochaines années, parallèlement à l'augmentation de la production et de la distribution d'hydrogène.

"En 2022, les nouvelles normes européennes en matière d'environnement et d'émissions entreront en vigueur", ajoute Kurt Van Dal. "Il est évident que ces normes ne feront qu'accroître la demande d'alternatives respectueuses de l'environnement. Sur un marché actuellement dominé par les combustibles fossiles conventionnels, nous voulons répondre à cette demande et offrir une solution qui souscrit à cette ambition verte européenne.", poursuit celui qui est aussi propriétaire d'e-power.

La capacité de puissance reste la même mais sans les émissions

Le groupe électrogène d'e-power est une variante avec un moteur à combustion qui fonctionne à l'hydrogène. Selon e-power, il s'agit dans ce cas-ci d'une meilleure solution que les autres applications de l'hydrogène. "Les moteurs à combustion sont une technologie éprouvée depuis des décennies. Grâce à un réglage spécifique du moteur, celui-ci ne produit aucune émission. De plus, il n'est pas nécessaire d'utiliser un système complexe de post-traitement, car seule de la vapeur d'eau sort de l'échappement." , explique l'entreprise flamande.

Le monde politique enthousiaste

"Je suis heureuse de voir qu'une entreprise flamande a développé ce type de technologie à hydrogène.", a déclaré Hilde Crevits, ministre flamande de l'Économie, de l'Innovation, du Travail, de l'Économie sociale et de l'Agriculture. "Ces générateurs peuvent être utilisés pour convertir l'hydrogène en électricité. Cette électricité peut ainsi être utilisée dans les générateurs de secours qui doivent précisément fonctionner en cas de panne de courant ou dans les zones sans raccordement au réseau d'électricité. Les investissements dans l'hydrogène contribueront à rendre notre économie plus verte. Comme les générateurs diesel seront interdits dans de plus en plus d'endroits, ces générateurs peuvent constituer une alternative.", poursuit la ministre.

"Dans un avenir proche, l'hydrogène jouera un rôle crucial en tant que source d'énergie climatiquement neutre.", estime pour sa part la ministre fédérale de l'ÉnergieTinne Van der Straeten. "La transition énergétique est une opportunité pour de nouveaux développements économiques et technologiques. C'est grâce à nos entreprises industrielles belges que de nouvelles innovations sont réalisées et commercialisées. Le premier générateur d'hydrogène zéro émission en Europe en est un bel exemple."

Fondée en 1990, l'entreprise Europower Generators fabrique et vend plus de 10 000 générateurs par an dans 60 pays à travers le monde. Ceux-ci sont utilisés à différents endroits où une alimentation électrique temporaire est nécessaire, comme sur des chantiers de construction, dans l'industrie offshore et lors d'événements et de festivals. En octobre 2020, l'entreprise flamande change de direction et Kurt Van Dal devient le nouveau propriétaire et CEO, tout en conservant les 100 collaborateurs d'Europower Generators qui change de nom pour devenir e-power. Mais au-delà de cet aspect marketing, ce sont aussi les objectifs de l'entreprise qui évoluent puisque l'accent sera aussi mis sur la durabilité, l'efficacité et l'innovation. Grâce à cette dernière, la firme a réalisé une première prouesse en lançant un nouveau segment de générateurs à hydrogène zéro émission."Cette innovation est le premier résultat concret de la stratégie "verte" adoptée par la nouvelle direction.La sensibilisation aux questions climatiques et environnementales est de plus en plus forte dans notre secteur", explique Kurt Van Dal. "Nous sommes dès lors très heureux de pouvoir présenter aujourd'hui, en avant-première, notre premier générateur qui fonctionne à 100 % à l'hydrogène. Ce lancement intervient à un moment idéal compte tenu des grandes ambitions du Pacte vert pour l'Europe. "Le CEO d'e-power estime qu'avec cette innovation, son entreprise est à l'origine d'une nouvelle génération de groupes électrogènes tout aussi puissants que les générateurs classiques, tout en étant plus respectueux de l'environnement. Pour l'instant, le générateur à hydrogène, qui a été mis au point en collaboration avec la start-up Ziero, coûte plus cher qu'un classique. Mais selon e-power, la différence de prix devrait s'amenuiser considérablement dans les prochaines années, parallèlement à l'augmentation de la production et de la distribution d'hydrogène. "En 2022, les nouvelles normes européennes en matière d'environnement et d'émissions entreront en vigueur", ajoute Kurt Van Dal. "Il est évident que ces normes ne feront qu'accroître la demande d'alternatives respectueuses de l'environnement. Sur un marché actuellement dominé par les combustibles fossiles conventionnels, nous voulons répondre à cette demande et offrir une solution qui souscrit à cette ambition verte européenne.", poursuit celui qui est aussi propriétaire d'e-power.Le groupe électrogène d'e-power est une variante avec un moteur à combustion qui fonctionne à l'hydrogène. Selon e-power, il s'agit dans ce cas-ci d'une meilleure solution que les autres applications de l'hydrogène. "Les moteurs à combustion sont une technologie éprouvée depuis des décennies. Grâce à un réglage spécifique du moteur, celui-ci ne produit aucune émission. De plus, il n'est pas nécessaire d'utiliser un système complexe de post-traitement, car seule de la vapeur d'eau sort de l'échappement." , explique l'entreprise flamande."Je suis heureuse de voir qu'une entreprise flamande a développé ce type de technologie à hydrogène.", a déclaré Hilde Crevits, ministre flamande de l'Économie, de l'Innovation, du Travail, de l'Économie sociale et de l'Agriculture. "Ces générateurs peuvent être utilisés pour convertir l'hydrogène en électricité. Cette électricité peut ainsi être utilisée dans les générateurs de secours qui doivent précisément fonctionner en cas de panne de courant ou dans les zones sans raccordement au réseau d'électricité. Les investissements dans l'hydrogène contribueront à rendre notre économie plus verte. Comme les générateurs diesel seront interdits dans de plus en plus d'endroits, ces générateurs peuvent constituer une alternative.", poursuit la ministre."Dans un avenir proche, l'hydrogène jouera un rôle crucial en tant que source d'énergie climatiquement neutre.", estime pour sa part la ministre fédérale de l'ÉnergieTinne Van der Straeten. "La transition énergétique est une opportunité pour de nouveaux développements économiques et technologiques. C'est grâce à nos entreprises industrielles belges que de nouvelles innovations sont réalisées et commercialisées. Le premier générateur d'hydrogène zéro émission en Europe en est un bel exemple."