Retard annoncé sur les prochaines publicités à la SNCB. Dans un arrêt de la cour d'appel de Bruxelles, l'entreprise publique se voit en effet condamnée à démonter l'ensemble de ses panneaux publicitaires dans les huit mois à venir, soit 1.683 supports " papier " - de 2 à 36 m2 - et 122 écrans digitaux déployés dans les gares. En cause : une plainte introduite en 2012 par l'afficheur JCDecaux et qui estime être victime de concurrence déloyale dans ce vaste marché attribué à Publifer, une société commerciale détenue à parts égales par le concurrent Clear Channel et... la SNCB !
...