La SNCB recherche principalement des profils d'accompagnateurs et conducteurs de train, sous-chefs de gare, agents commerciaux dans les gares ou agents de sécurité chez Securail. Mais aussi des techniciens, conducteurs de manoeuvres ou des collaborateurs qui préparent les trains pour leur départ, précise l'entreprise.

Confrontée à des difficultés de recrutement, cette dernière a lancé une campagne de communication centrée sur l'environnement de travail de ses employés. Un évènement spécifique pour des techniciens juniors sera organisé en mai, de même que des "Job days" en juin, septembre et octobre.

Le mois dernier, CGSP et CSC avaient pointé les difficultés de recrutement du rail belge. Le syndicat socialiste évoquait ainsi des effectifs en baisse de 3.506 agents en cinq ans. "HR Rail annonce la réalisation de 2.679 recrutements en 2021 mais, parmi ceux-ci, ils intègrent les 1.250 promotions internes et donc, en réalité, ce ne sont que 1.429 nouveaux collaborateurs qui ont rejoint les chemins de fer en 2021", avait dénoncé la CGSP sous les fenêtres du ministre de la Mobilité, Georges Gilkinet.

Toutes les infos concernant les postes à pourvoir sont sur sncb.be/jobs.

La SNCB recherche principalement des profils d'accompagnateurs et conducteurs de train, sous-chefs de gare, agents commerciaux dans les gares ou agents de sécurité chez Securail. Mais aussi des techniciens, conducteurs de manoeuvres ou des collaborateurs qui préparent les trains pour leur départ, précise l'entreprise. Confrontée à des difficultés de recrutement, cette dernière a lancé une campagne de communication centrée sur l'environnement de travail de ses employés. Un évènement spécifique pour des techniciens juniors sera organisé en mai, de même que des "Job days" en juin, septembre et octobre. Le mois dernier, CGSP et CSC avaient pointé les difficultés de recrutement du rail belge. Le syndicat socialiste évoquait ainsi des effectifs en baisse de 3.506 agents en cinq ans. "HR Rail annonce la réalisation de 2.679 recrutements en 2021 mais, parmi ceux-ci, ils intègrent les 1.250 promotions internes et donc, en réalité, ce ne sont que 1.429 nouveaux collaborateurs qui ont rejoint les chemins de fer en 2021", avait dénoncé la CGSP sous les fenêtres du ministre de la Mobilité, Georges Gilkinet. Toutes les infos concernant les postes à pourvoir sont sur sncb.be/jobs.