Une voiture solaire

A y regarder de plus près, on distingue nettement les panneaux photovoltaïques qui recouvrent sa carrosserie. Encastrés dans les portières, le capot, le coffre et le toit, les panneaux solaires recouvrent ainsi 7,5 m2 de surface. Par une belle journée ensoleillée, au mois de juin, ils permettent d'augmenter l'autonomie de la voiture de près de 30 km. " En moyenne, c'est plutôt 12 km par jour, donc 4.000 km gratuits sur l'année ", nuance Valentin Isert, office manager chez Sono Motors, la start-up allemande qui a conçu ce prototype. Mais à certains endroits, la traditionnelle carrosserie est encore bien présente. Rigides, les panneaux ne peuvent pas être disposés partout. A l'avenir, le solaire " organique " pourrait épouser à la perfection les formes des voitures. Aussi souple que du plastique, c...