Un travailleur belge sur 20 (5,1%) a démissionné en 2021, une proportion stable en comparaison avec 2020, et seuls 3% des travailleurs ont été licenciés, "grâce entre autres, aux mesures liées au coronavirus", pointe Securex.

Les travailleurs plus âgés sont moins tentés de changer d'emploi, puisque seuls 1,9% des plus de 55 ans ont quitté volontairement leur travail. Le chiffre est de 11,9% chez les moins de 25 ans et de 11,1% pour les 30 ans et plus.

La rotation du personnel est en baisse depuis plus de 10 ans. En 2015, le turnover était encore supérieur à 15%. "En Belgique, les travailleurs sont beaucoup moins nombreux à démissionner que dans d'autres pays", note encore Securex.

L'étude, réalisée en 2021, se base sur 70.927 travailleurs du secteur privé belge, dont 30.925 ouvriers et 40.002 employés, issus du portefeuille clients de Securex, qui compte plus de 290.000 travailleurs.

Un travailleur belge sur 20 (5,1%) a démissionné en 2021, une proportion stable en comparaison avec 2020, et seuls 3% des travailleurs ont été licenciés, "grâce entre autres, aux mesures liées au coronavirus", pointe Securex. Les travailleurs plus âgés sont moins tentés de changer d'emploi, puisque seuls 1,9% des plus de 55 ans ont quitté volontairement leur travail. Le chiffre est de 11,9% chez les moins de 25 ans et de 11,1% pour les 30 ans et plus. La rotation du personnel est en baisse depuis plus de 10 ans. En 2015, le turnover était encore supérieur à 15%. "En Belgique, les travailleurs sont beaucoup moins nombreux à démissionner que dans d'autres pays", note encore Securex. L'étude, réalisée en 2021, se base sur 70.927 travailleurs du secteur privé belge, dont 30.925 ouvriers et 40.002 employés, issus du portefeuille clients de Securex, qui compte plus de 290.000 travailleurs.