La fermeture des établissements horeca dès la mi-mars a constitué un coup dur pour le secteur brassicole. Assez logiquement, la consommation de bière y a baissé de 60% entre mars 2019 et mars 2020.

Les chiffres dans la grande distribution ont progressé d'une année à l'autre mais "ne compensent pas du tout la baisse dans l'horeca", explique la directrice générale des Brasseurs belges, Nathalie Poissonnier. Globalement, la fédération observe un recul des rentrées de 30% le mois dernier.

Le secteur craint que la situation ne se détériore. "Il est clair que le mois d'avril sera encore pire, car en mars, le confinement n'a commencé qu'à partir de la deuxième quinzaine", souligne la directrice générale.

Toutes les brasseries belges ont inscrit une partie de leur personnel en chômage économique. Entre 30 et 35% de la centaine de membres que compte la fédération étaient à l'arrêt la semaine dernière.

Les Brasseurs belges redoutent encore de devoir reporter leur festival annuel organisé chaque premier week-end de septembre sur la Grand-Place de Bruxelles. L'événement attire 70.000 personnes en trois jours, principalement des étrangers. La Ville de Bruxelles devrait se prononcer prochainement sur l'organisation cet été de grands événements sur son territoire.

Les amateurs de bières artisanales devront en tout cas se passer de BXLBeerFest dont la quatrième édition devait se tenir à Tour & Taxis les 22 et 23 août. Les organisateurs ont confirmé jeudi qu'ils reportaient leur festival qui avait drainé quelque 6.500 visiteurs l'an dernier.

La fermeture des établissements horeca dès la mi-mars a constitué un coup dur pour le secteur brassicole. Assez logiquement, la consommation de bière y a baissé de 60% entre mars 2019 et mars 2020. Les chiffres dans la grande distribution ont progressé d'une année à l'autre mais "ne compensent pas du tout la baisse dans l'horeca", explique la directrice générale des Brasseurs belges, Nathalie Poissonnier. Globalement, la fédération observe un recul des rentrées de 30% le mois dernier. Le secteur craint que la situation ne se détériore. "Il est clair que le mois d'avril sera encore pire, car en mars, le confinement n'a commencé qu'à partir de la deuxième quinzaine", souligne la directrice générale. Toutes les brasseries belges ont inscrit une partie de leur personnel en chômage économique. Entre 30 et 35% de la centaine de membres que compte la fédération étaient à l'arrêt la semaine dernière. Les Brasseurs belges redoutent encore de devoir reporter leur festival annuel organisé chaque premier week-end de septembre sur la Grand-Place de Bruxelles. L'événement attire 70.000 personnes en trois jours, principalement des étrangers. La Ville de Bruxelles devrait se prononcer prochainement sur l'organisation cet été de grands événements sur son territoire. Les amateurs de bières artisanales devront en tout cas se passer de BXLBeerFest dont la quatrième édition devait se tenir à Tour & Taxis les 22 et 23 août. Les organisateurs ont confirmé jeudi qu'ils reportaient leur festival qui avait drainé quelque 6.500 visiteurs l'an dernier.