L'objectif de cette nouvelle plateforme est de faciliter l'échange d'informations entre les gestionnaires de réseau comme Ores et Resa, les fournisseurs d'énergie comme Electrabel ou Luminus et les régulateurs régionaux comme la Cwape ou Brugel. Les index, les données de facturation, les changements de fournisseur ou les déménagements devraient ainsi gagner en rapidité, en transparence et en précision.

Selon Atrias, le nouveau système facilitera par ailleurs la mise en place technique des évolutions prochaines que devrait connaitre le secteur de l'énergie, notamment l'introduction d'une tarification dynamique de l'énergie sur une base horaire, la possibilité pour les clients de recevoir des décomptes mensuels, etc.

La transition vers la nouvelle plateforme devrait se faire sans heurt majeur. Toutefois, Atrias avertit que durant cette période, du 1er novembre à fin décembre, les relevés de compteurs pourront toujours être enregistrés ou transmis, mais ils ne seront plus traités automatiquement. Les systèmes de back-office des fournisseurs pourraient également être indisponibles durant quelques jours, ce qui empêchera certaines transactions. Enfin, l'activation des nouveaux clients équipés d'un compteur à budget ou prépayant leur énergie sera temporairement suspendue.

L'objectif de cette nouvelle plateforme est de faciliter l'échange d'informations entre les gestionnaires de réseau comme Ores et Resa, les fournisseurs d'énergie comme Electrabel ou Luminus et les régulateurs régionaux comme la Cwape ou Brugel. Les index, les données de facturation, les changements de fournisseur ou les déménagements devraient ainsi gagner en rapidité, en transparence et en précision. Selon Atrias, le nouveau système facilitera par ailleurs la mise en place technique des évolutions prochaines que devrait connaitre le secteur de l'énergie, notamment l'introduction d'une tarification dynamique de l'énergie sur une base horaire, la possibilité pour les clients de recevoir des décomptes mensuels, etc. La transition vers la nouvelle plateforme devrait se faire sans heurt majeur. Toutefois, Atrias avertit que durant cette période, du 1er novembre à fin décembre, les relevés de compteurs pourront toujours être enregistrés ou transmis, mais ils ne seront plus traités automatiquement. Les systèmes de back-office des fournisseurs pourraient également être indisponibles durant quelques jours, ce qui empêchera certaines transactions. Enfin, l'activation des nouveaux clients équipés d'un compteur à budget ou prépayant leur énergie sera temporairement suspendue.