C'est surtout au niveau des équipements et infrastructures numériques que les entreprises du sud du pays progressent, les équipements mobiles (ordinateurs portables, smartphones et tablettes) se généralisant ces dernières années.

S'agissant de l'organisation du travail, deuxième axe de digitalisation, la "nomadisation" est devenue une réalité au sein de nombreuses entreprises tandis que le télétravail est désormais pratiqué dans 45% des entreprises (+8 points de pourcentage).

Les entreprises wallonnes, dont 95% emploient moins de cinq travailleurs, sont par contre beaucoup moins avancées pour ce qui concerne l'automatisation de leurs processus, comme la facturation ou la vente en ligne.

De plus, il ressort du Baromètre 2018 que peu de sociétés wallonnes ont une véritable stratégie d'entreprise autour du numérique: 16% déclarent mettre en oeuvre du "digital marketing", 41% ont un site web et seulement 11% pratiquent l'e-commerce.

In fine, le score moyen de maturité numérique des entreprises wallonnes s'élève à 25 points pour ce Baromètre 2018 (portant sur des données de 2017), en progression de quatre points par rapport au Baromètre 2016 (données de 2015).

Si la progression des entreprises wallonnes sur le terrain numérique est réelle, elle est également lente, trop lente par rapport à la vitesse d'émergence des nouvelles technologies, souligne-t-on à l'Agence du numérique, qui mène des actions de sensibilisation dans le cadre de la stratégie "Digital Wallonia" de transformation numérique de la Wallonie.

C'est surtout au niveau des équipements et infrastructures numériques que les entreprises du sud du pays progressent, les équipements mobiles (ordinateurs portables, smartphones et tablettes) se généralisant ces dernières années. S'agissant de l'organisation du travail, deuxième axe de digitalisation, la "nomadisation" est devenue une réalité au sein de nombreuses entreprises tandis que le télétravail est désormais pratiqué dans 45% des entreprises (+8 points de pourcentage). Les entreprises wallonnes, dont 95% emploient moins de cinq travailleurs, sont par contre beaucoup moins avancées pour ce qui concerne l'automatisation de leurs processus, comme la facturation ou la vente en ligne. De plus, il ressort du Baromètre 2018 que peu de sociétés wallonnes ont une véritable stratégie d'entreprise autour du numérique: 16% déclarent mettre en oeuvre du "digital marketing", 41% ont un site web et seulement 11% pratiquent l'e-commerce. In fine, le score moyen de maturité numérique des entreprises wallonnes s'élève à 25 points pour ce Baromètre 2018 (portant sur des données de 2017), en progression de quatre points par rapport au Baromètre 2016 (données de 2015). Si la progression des entreprises wallonnes sur le terrain numérique est réelle, elle est également lente, trop lente par rapport à la vitesse d'émergence des nouvelles technologies, souligne-t-on à l'Agence du numérique, qui mène des actions de sensibilisation dans le cadre de la stratégie "Digital Wallonia" de transformation numérique de la Wallonie.