Cette décision, qui met fin à des mois d'incertitudes et de tensions, devrait être annoncée mardi, a ajouté cette source ayant requis l'anonymat.

En juillet, la Commission s'était donnée comme date butoir le 11 septembre pour se prononcer sur cette opération à 12 milliards d'euros déjà approuvée par le gouvernement français et les conseils d'administration des deux entreprises, avait déjà assuré à l'AFP une autre source proche du dossier.

L'UE devrait accompagner son annonce mardi par une conférence de presse de la Commissaire à la Concurrence, Margrethe Vestager, selon la source.

Contactés par l'AFP, la Commission et GE n'ont pas souhaité commenter.

Cette décision, qui met fin à des mois d'incertitudes et de tensions, devrait être annoncée mardi, a ajouté cette source ayant requis l'anonymat.En juillet, la Commission s'était donnée comme date butoir le 11 septembre pour se prononcer sur cette opération à 12 milliards d'euros déjà approuvée par le gouvernement français et les conseils d'administration des deux entreprises, avait déjà assuré à l'AFP une autre source proche du dossier.L'UE devrait accompagner son annonce mardi par une conférence de presse de la Commissaire à la Concurrence, Margrethe Vestager, selon la source.Contactés par l'AFP, la Commission et GE n'ont pas souhaité commenter.